Kleinst-U-Boot Typ XXVII B Seehund

 

Bibliographie :

Yann MAHE, Les K-Verbände de la Kriegsmarine (2ème partie), 1944-1945, les combattants sacrifiés, in Ligne de Front n°83 (Caraktère, 2020) : article de seize pages sur l’utilisation des K-Verbände dans les derniers mois de la Seconde Guerre mondiale en Hollande (sabotage d’un pont à Nimègue lors de l’opération Market-Garden, support au ravitaillement de la poche de Dunkerque, perturbation du trafic maritime allié pour Anvers), en Italie et en Provence, sur le Danube, l’Oder, la Weser et le Rhin (Remagen) avec l’utilisation des BiberNegerMarderHechtLinse et Seehund dont la mise en service est laborieuse malgré quelques navires alliés coulé ainsi que l’engagement des plongeurs de combat [Marine-Einsatz-Kommando (MEK)]- Photos, profils couleurs.

Yann MAHE, Les K-Verbände de la Kriegsmarine, entre « poussière navale », forces spéciales et commandos-suicides (1ère partie), in Ligne de Front n°82 (Caraktère, 2019) : article de dix-huit pages sur la mise en place des K-Verbände, l’utilisation des Biber, Neger, Marder, Hecht, Linse et Seehund, l’engagement des K-Flottille 211, 261, 361, 362, 363 et 364 à Anzio et en Normandie – Photos, profils couleurs.

Xavier TRACOL, Guerres en eaux troubles, les armes des K-Verbände, in LOS ! n°6 (Caraktère, 2013) : article de huit pages sur la mise en place des K-Verbände et leur matériel de combat (Neger, Marder, Molch, Typ XXVIIA Hecht, Typ XXVIIB Seehund, Biber, Sprengboot Linse) – Photos, plans.

Boutique : 

 

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !