Publicités

Sturmpanzer IV Stupa

Le Sturmpanzer IV Stupa ou Brummbär (SdKfz 166) est un char conçu, développé, industrialisé et produit en Allemagne. Il est engagé au combat durant la Seconde Guerre mondiale.

Genèse et développement :

Malgré la mise sur pied de troupes rapides et d’une doctrine d’emploi novatrice en ce qui concerne l’arme blindée, l’armée allemande qui entame Seconde Guerre mondiale repose sur la traction hippomobile et les jambes de ses soldats.

Dès l’invasion de la Pologne en septembre 1939 apparaît le besoin de pouvoir apporter un soutien d’artillerie au plus près des unités de pointe alors que les canons et obusiers d’artillerie sont tractés sauf dans les quelques unités motorisées et blindées.

Durant l’Entre-Deux-Guerres en février 1940, un obusier de 15cm est monté sur un châssis de Panzer I. L’expérience lors des opérations à l’Ouest en 1940 est concluante. Cependant l’équipage reste exposé à la ferraille du champ de bataille. Une série montée sur châssis de Panzer II ne résout pas le problème.

La multiplication des combats urbains, dont Stalingrad est l’un des exemples, renforce ce besoin d’appui-feu au plus près de la ligne principale de combat et de protection totale pour l’équipage. Le Sturmgeschütz (StuG) III se retrouve limité en face de positions très bien protégées. Le Sturm-Infanteriegeschütz 33 (Sfl.) est ainsi développé dans l’urgence à l’automne 1942 pour être immédiatement envoyé à Stalingrad, mais trop tard pour peser significativement sur les événements.

Le concept est ainsi défini dans ses grandes lignes, reste à lui donner une application aboutie.

Dates clefs :

2 octobre 1942 : Le projet de nouveau canon d’assaut basé sur une châssis de Panzer IV est présenté à Albert SPEER. Celui-ci offre une casemate suffisamment blindée et un espace suffisant pour permettre à l’équipage de mettre en oeuvre son obusier dans un espace confiné et fermé.

14 octobre 1942 : Adolf HITLER est mis au courant du projet par Albert SPEER et réclame l’installation d’un mortier lourd dont la mise en oeuvre dans de telles conditions s’avère impossible.

7 février 1943 : Des photographies de la maquette du Sturmpanzer IV Stupa sont présentées à Adolf HITLER qui valide la poursuite du programme.

Avril 1943 : les essais débutent et la production en série démarre dans les usines Deutsche Eisenwerke en Autriche.

14 mai 1943 : Un essai dynamique est réalisé devant Adolf HITLER.

5 juillet 1943 : premier engagement opérationnel lors de la bataille de Koursk (opération Zitadelle) au sein de la Sturmpanzer-Abteilung 216. Les résultats sont encourageants.

Chiffres clefs :

Exemplaires produits : 306

Versions :

La production se répartit en quatre séries qui se différencient essentiellement sur le type de châssis du Panzer IV (Ausf. E, F ou H), l’agencement du poste de conduite, les instruments de vision, la fixation de l’obusier, les armes de bord (mitrailleuse frontale et antiaérienne), galets de roulement du train.

Dérivés et variantes :

 

Bibliographie :

Laurent TIRONE, Yannis KADARI & Yann MAHE, Les canons d’assaut de l’Axe, in Trucks & Tanks Magazine hors-série n°4 (Caraktère, 2010)

Profils couleurs :

Plans :

 

 


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :