Char Hotchkiss H35

Le char Hotchkiss H35 est un char français développé durant l’Entre-Deux-Guerres et engagé au combat lors de la Seconde Guerre mondiale.

Issu d’un programme lancé fin 1933 et de spécifications précisées en 1934, le premier prototype début ses essais en 1935. Il entre dans la catégorie des chars légers avec un poids d’un peu plus de dix tonnes. Son équipage se compose de deux hommes seulement : un pilote en caisse et un chef de char en tourelle qui doit donc à la fois diriger, approvisionner, viser, tirer… La tourelle est identique à celle du Renault R35.

Concurrent du Renault R35, le Hotchkiss H35 est adopté par la cavalerie qui est séduite par sa vitesse. Il vient compléter la dotation de Somua S35 des régiments de chars des Divisions Légères Mécaniques (DLM). Le Hotchkiss H35 équipe également les Divisions Légères de Cavalerie (DLC).

L’infanterie se dote également du Hotchkiss H35 qui équipent deux Bataillons de Chars de Combat (BCC).

Quatre cent exemplaires sortent des chaînes de fabrication de juillet 1936 à septembre 1938. Il est ensuite remplacé par une version mieux protégée et plus puissante, le Hotchkiss H39.

En mai et juin 1940, certains exemplaires sont réarmés avec un canon de 33 calibres au lieu de 21 à l’origine permettant d’améliorer les capacités antichars grâce à une meilleure vitesse initiale.

Le Hotchkiss H35 prend part aux combats de 1940. Les Allemands s’emparent d’un certain nombre d’exemplaires qu’ils utilisent sous la dénomination Panzer 35H 734(f). Certains châssis sont transformés également par le Baukommando Becker.

Bibliographie :

Hubert CANCE, Yannis KADARI, Yann MAHE & Laurent TIRONE, Les engins de combat de l’armée française en 1940, in Trucks and Tanks Magazine hors-série n°5 (Caraktère, 2010) : notice sur le char Hotchkiss H35 y compris en version réarmée – Photos, profils couleurs, plans.

Jean-Yves MARY, Les chars français au combat (2ème partie), in 39/45 Magazine hors-série Historica73 (Heimdal, 2013) : notices techniques sur les chars français engagés à l’Ouest en 1940 (AMD 50 White-Laffly, AMD 178 Panhard, AMR Citroën-Kégresse P16, AMR 33 Renault VM, AMR 33 Renault ZT, AMC 35 Renault ACG1, AMC Somua S35) et notices historiques sur les unités issues de la cavalerie [Corps de Cavalerie, 1ère Division Légère Mécanique (DLM), 2ème Division Légère Mécanique (DLM), 3ème Division Légère Mécanique (DLM), 4ème Division Légère Mécanique (DLM), 7ème Division Légère Mécanique (DLM), 1ère Division Légère de Cavalerie (DLC), 2ème Division Légère de Cavalerie (DLC), 3ème Division Légère de Cavalerie (DLC), 4ème Division Légère de Cavalerie (DLC), 5ème Division Légère de Cavalerie (DLC), 1er Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI), 2ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI), 3ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI), 4ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI), 5ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI), 6ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI), 7ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI), Groupement de Langle de Cary, COMAM Monthléry, Groupe Franc de Neuchèze, unité de cavalerie de la 4ème Division Cuirassée (DCr) de Réserve] – Photos, profils couleurs.

Jean-Yves MARY, Les chars français au combat (1ère partie), in 39/45 Magazine hors-série Historica72 (Heimdal, 2012) : notices techniques sur les chars français engagés à l’Ouest en 1940 (Renault FT17, Char D2, Renault R35, Hotchkiss H35, Char FCM 36, Hotchkiss H39, Char B1 et Char B1 Bis, Char FCM 2C) et notices historiques sur les unités de chars, sauf celles appartenant à la cavalerie [1er Groupement Cuirassé, 2ème Groupement Cuirassé, 1ère Division Cuirassée (DCr), 2ème Division Cuirassée (DCr), 3ème Division Cuirassée (DCr), 4ème Division Cuirassée (DCr), 1er Bataillon de Chars de Combat (BCC), 2ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 3ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 4ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 5ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 6ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 7ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 8ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 9ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 10ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 11ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 12ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 13ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 14ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 15ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 16ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 17ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 18ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 19ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 20ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 21ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 22ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 23ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 24ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 25ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 26ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 27ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 28ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 29ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 30ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 31ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 32ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 33ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 34ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 35ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 36ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 37ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 38ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 39ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 40ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 41ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 42ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 43ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 44ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 45ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 46ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 47ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 48ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 49ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 50ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 51ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 52ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 53ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 61ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 62ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 63ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 64ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 65ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 66ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 67ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 68ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), Bataillon de Chars des Troupes Coloniales, Bataillon de marche de l’école des chars de combat de Versailles, 342ème Compagnie Autonome de Chars Autonomes (CACC), 343ème Compagnie Autonome de Chars Autonomes (CACC), 344ème Compagnie Autonome de Chars Autonomes (CACC), 345ème Compagnie Autonome de Chars Autonomes (CACC), 346ème Compagnie Autonome de Chars Autonomes (CACC), 347ème Compagnie Autonome de Chars Autonomes (CACC), 348ème Compagnie Autonome de Chars Autonomes (CACC), 349ème Compagnie Autonome de Chars Autonomes (CACC), 350ème Compagnie Autonome de Chars Autonomes (CACC), 351ème Compagnie Autonome de Chars Autonomes (CACC), 352ème Compagnie Autonome de Chars Autonomes (CACC), 353ème Compagnie Autonome de Chars Autonomes (CACC), Compagnie de marche Gaudet, 10ème Brigade blindée polonaise] – Photos, profils couleurs.

Ronald McNAIR, Hotchkiss H-35 et H-39 (2ème partie), in 39/45 Magazine n°164 (Heimdal, 2000) : article de cinq pages sur les chars Hotchkiss H35 et Hotchkiss H39 et leur emploi au sein des Divisions Légères de Cavalerie (DLC) – Photos.

Ronald McNAIR, Hotchkiss H-35 et H-39 (1ère partie), in 39/45 Magazine n°163 (Heimdal, 2000) : article de huit pages sur les chars Hotchkiss H35 et Hotchkiss H39, leurs caractéristiques techniques et leur emploi au sein des Divisions Légères Mécaniques (DLM), Bataillons de Chars de Combat (BCC) et Compagnies Autonomes de Chars de Combat (CACC) – Photos.

François VAUVILLIER, Tous les blindés de l’armée française, 1914-1940 (Histoire & Collections, 2014) : notice sur le Char Hotchkiss H35 – Photos, profils couleurs.

Profils couleurs :

Char Hotchkiss H35 « Commandant Rivière – 40375 », 13ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), France 1940 : Tous les blindés de l’armée française, 1914-1940

Char Hotchkiss H35 « 29 », 1ère Division Légère Mécanique (DLM), Entre-Deux-Guerres 1919/1939 : Trucks and Tanks Magazine hors-série n°5

Char Hotchkiss H35, 1ère Division Légère Mécanique (DLM), Drôle de Guerre 1939/1940 : Tous les blindés de l’armée française, 1914-1940

Char Hotchkiss H35 « 64 », 3ème Division Légère Mécanique (DLM), Belgique 1940 : Trucks and Tanks Magazine hors-série n°5

Char Hotchkiss H35 « 30 – 40141, 7ème Division Légère Mécanique (DLM), France 1940 : Tous les blindés de l’armée française, 1914-1940

Char Hotchkiss H35 « 8 », 3ème Division Légère de Cavalerie (DLC), France 1940 : Tous les blindés de l’armée française, 1914-1940

Plans :

Char Hotchkiss H35 : Trucks and Tanks Magazine hors-série n°5

Char Hotchkiss H35 réarmé : Trucks and Tanks Magazine hors-série n°5

Boutique :

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !