76mm Gun Motor Carriage Tank Destroyer M18 Hellcat

Le 76mm Gun Motor Carriage Tank Destroyer M18 Hellcat est un chasseur de chars américain de la Seconde Guerre mondiale. Il répond à un cahier des charges spécifique et résulte d’un développement de châssis particulier, et non la reprise de celui d’un char déjà existant. Il connaît son baptême du feu à Anzio Nettuno en teste au sein du 601st US Tank Destroyer Battalion. Sa suspension est utilisée dans la conception du Light Tank M24 Chaffee.

Publicités

Fiche technique

Dimensions

(c) Armourfast

Mobilité

  • Motorisation : essence
  • Puissance : 400 cv
  • Vitesse maximale sur route :
  • Vitesse maximale en tout-terrain :
  • Autonomie :

Protection

Armement

Bibliographie :

Anthony GIRARD, Jagdpanzer 38(t) Hetzer versus 76 mm GMC M18 Hellcat, in Trucks & Tanks Magazine n°25 (Caraktère, 2011) : article de six pages confrontant les caractéristiques (protection, mobilité, puissance de feu) des Jagdpanzer 38(t) Hetzer et 76mm Gun Motor Carriage Tank Destroyer M18 Hellcat à l’Ouest en 1944/1945 – Texte, profils couleurs.

Pierre PETIT, M18 76 mm Gun Motor Carriage Hellcat, la vitesse ne suffit pas !e, in Trucks & Tanks Magazine n°31 (Caraktère, 2012) : article de huit pages sur le 76mm Gun Motor Carriage Tank Destroyer M18 Hellcat (historique, améliorations, au combat, le meilleur comme le pire, conclusion) – Texte, photos, plans, profils couleurs.

Nicolas PONTIC, Tank Destroyer, les chasseurs de chars anglo-saxons, Batailles hors-série n°10 (Ysec, 2020) : article de quinze pages sur les chasseurs de chars américains (mais également britanniques) décrivant la genèse du concept, les premières improvisations puis les modèles plus aboutis (3 inch Gun Motor Carriage Tank Destroyer M10 Wolverine, 76 mm Gun Motor Carriage Tank Destroyer M10 Achilles, 76 mm Gun Motor Carriage Tank Destroyer M18 Hellcat, 90 mm Gun Motor Carriage Tank Destroyer M36 Jackson, 17 pounder Self Propelled Gun Archer) – Texte, photos, profils couleurs.

Laurent TIRONE, Les meilleurs engins de combat de la Seconde Guerre mondiale, in Trucks & Tanks Magazine n°52 (Caraktère, 2015) : article de trente-quatre pages comparant selon trois critères (protection, mobilité, puissance feu) les principaux engins de combat blindés (Chars , Canons d’assaut, Chasseurs de chars) de la Seconde Guerre mondiale par catégorie [chars légers (Panzer II Ausf. L Luchs, Light Tank M5A1 Stuart, T-70A, Light Tank Mark VII Tetrarch), chars moyens (Panzer V Ausf. G Panther, T-34/85, Ansaldo P26/40, Medium Tank M4 Sherman Firefly, Medium Tank M4A3(76) Sherman, chasseurs de chars (Achilles, Hellcat, Nashorn, Archer, Jackson), chasseurs de chars « blindés (SU-85, Panzer IV/70, ISU-122, Jagdpanther), canons d’assaut chasseurs de chars lourds (Jagdtiger, Sturmtiger, ISU-152), chars lourds (IS-2, Tiger I, Tiger II), canons d’assaut moyens (SU-122, Sturmpanzer IV, Sturmhaubitze 42, Semovente M43 da 105/25, 40/43M Zrinyi II)] – Texte, photos, profils couleurs.

Laurent TIRONE, M18 Hellcat, in Trucks & Tanks Magazine hors-série n°9 (Caraktère, 2011) : fiche technique de deux pages sur le 76 mm Gun Motor Carriage Tank Destroyer M18 Hellcat – Caractéristiques techniques, plans, profils couleurs.

Hugues WENKIN, Seek, Strike and Destroy ! Pourquoi les Tank Destroyers ?, in Batailles & Blindés49 (Caraktère, 2012) : article de dix-huit pages sur les bataillons de chasseurs de chars américains (US Tank Destroyer Battalions) durant la Seconde Guerre mondiale en Afrique du Nord (opération Torch, Tunisie) et en Europe (Italie, Normandie, Westwall, Ardennes, Allemagne) détaillant la constitution et l’organisation des unités, les principaux matériels utilisés (75 mm Gun Motor Carriage M3, 37 mm Gun Motor Carriage M6, 3-inch Gun Motor Carriage M10 Wolverine, 76 mm Gun Motor Carriage Tank Destroyer M18 Hellcat, 90 mm Gun Motor Carriage Tank Destroyer M36 Jackson) et fournissant des détails sur les engagements des 601st US Tank Destroyer Battalion, 701st US Tank Destroyer Battalion et 628th US Tank Destroyer Battalion – Texte, photos, profils couleurs, ordres de bataille.

(c) Italeri