Amiot 143

L’Amiot 143 est un bombardier français conçu et construit durant l’Entre-Deux-Guerres. Malgré sa conception et ses performances obsolètes, il est engagé au combat durant la Seconde Guerre mondiale en Europe durant les opérations à l’Ouest en mai/juin 1940. Initialement réservé aux missions nocturnes, plusieurs appareils sont sacrifiés afin de tenter de détruire les points de passage allemands sur la Meuse à Sedan. Les derniers appareils restent en dotation jusqu’à l’invasion de la Zone Libre, certains participent brièvement aux opérations au-dessus de la Tunisie avant d’être définitivement rayés du service actif.

Publicités

Bibliographie :

Vincent GRECIET, La bataille de Sedan de l’Armée de l’Air, 13-16 mai 1940, in 39/45 Magazine50 (Heimdal, 1990) : article de dix pages relatant les tentatives désespérées franco-britannique de bombarder et de détruire les ponts établis sur la Meuse au niveau de Sedan (faiblesse du bombardement français au 10 mai, , 13 mai la bataille aérienne commence, les Amiot devront bombarder de jour, 14 mai la « bataille de Sedan« , bombarder Sedan et non les ponts, les LeO 451, les Amiot, le massacre des Battle et des Blenheim, 15 mai la rupture) – Photos, cartes.

Luc VANGANSBEKE, Héroïques trapanelles, les Amiot 143 à Sedan, in Aérojournal75 (Caraktère, 2020) : article de douze pages sur les tentatives françaises de détruire les ponts établis par les Allemands sur la Meuse à Sedan avec des Amiot 143 et LeO 451 – Photos, profils couleurs.