Batterie du Mur de l’Atlantique (Atlantikwall) Merville

La batterie de Merville est une batterie d’artillerie côtière construite par les Allemands au cours de la Seconde Guerre mondiale pour protéger l’embouchure de l’Orne en Normandie en arrière des défenses de Franceville-Plage. C’est une composante du Mur de l’Atlantique (Atlantikwall). Elle est mise en oeuvre par la 1./Artillerie-Regiment 1716 de la 716. Infanterie-Division.

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, dans le cadre du Débarquement allié en Normandie, elle est l’objet d’un raid du 9th Parachute Battalion de la 6th Airborne Division dirigé par le Lieutenant Colonel Terence OTWAY. Il s’agit de neutraliser les canons avant qu’ils ne puissent intervenir sur Sword Beach. L’état-major britannique imagine que ce sont des pièces de 15 cm alors que ce ne sont que des pièces de 10 cm d’origine tchécoslovaque. En dépit de nombreuses difficultés et de pertes, la mission est un succès. La batterie doit cependant être évacuée par les parachutistes Britanniques qui ne peuvent s’y maintenir.

Le 7 juin 1944, le No. 3 Commando essaye de le reprendre, mais sans succès.

Il faut attendre le déclenchement de l’opération Paddle pour qu’elle tombe définitivement dans les mains des hommes de la 6th Airborne Division le 17 août 1944.

Bibliographie

Livres

Magazines et périodiques

Historique de la page

Dernière mise à jour : 01/07/2023