Provence 1944 (Opération Anvil Dragoon)

Publicités

Arbre encyclopédique

IndexBataillesSeconde Guerre mondiale 1939/1945Europe 1939/1945Ouest 1944/1945

Bibliographie

Benoist BIHAN, Comment la Méditerranée s’est-elle imposée à Londres ?, in Science & Vie Guerres & Histoire n°53 (Reworld Media, 2020) : article de quatre pages sur les raisons qui expliquent la volonté de la Grande-Bretagne d’investir dans la Méditerranée dans sa lutte contre le III. Reich jusqu’à la controverse avec les Américains sur l’intérêt de l’opération Dragoon, le débarquement en Provence – Texte, photos.

Benoist BIHAN, La Grande Bleue, pomme de discorde anglo-américaine, in Science & Vie Guerres & Histoire n°53 (Reworld Media, 2020) : article de quatre pages sur les débats stratégiques entre Britanniques et Américains sur le poids de la Méditerranée dans la lutte contre le III. Reich, l’importance de l’opération Torch et des combats en Tunisie dans l’aguerrissement de l’armée américaine qui permet de réévaluer les besoins pour l’opération Roundup puis Overlord, liste et explication des opérations alliées menées en Sicile, en Italie et en Provence – Texte, photos, cartes.

Yann MAHE, Les K-Verbände de la Kriegsmarine (2ème partie), 1944-1945, les combattants sacrifiés, in Ligne de Front n°83 (Caraktère, 2020) : article de seize pages sur l’utilisation des K-Verbände dans les derniers mois de la Seconde Guerre mondiale en Hollande (sabotage d’un pont à Nimègue lors de l’opération Market-Garden, support au ravitaillement de la poche de Dunkerque, perturbation du trafic maritime allié pour Anvers), en Italie et en Provence, sur le Danube, l’Oder, la Weser et le Rhin (Remagen) avec l’utilisation des BiberNegerMarderHechtLinse et Seehund dont la mise en service est laborieuse malgré quelques navires alliés coulé ainsi que l’engagement des plongeurs de combat [Marine-Einsatz-Kommando (MEK)]- Texte, photos, profils couleurs.

Benoît RONDEAU, Rückmarsch 1944, repli vers la Vaterland sur tous les fronts [Batailles hors-série n°13 (Ysec, 2021)] : numéro de quatre-vingt dix huit pages sur les défaites allemandes en Italie (abandon de la Gustav Linie et chute de Rome), à l’Ouest (Normandie, Seine, France, Provence) et en URSS (opération Bagration) qui obligent la Wehrmacht à se replier en moins de trois mois sur les Pays-Bas, le Westwall en Allemagne, la Lorraine, les Vosges, la Vistule en Pologne, la Prusse Orientale, la Hongrie tout en parvenant à rétablir un front défensif cohérent – Texte, cartes, photos, profils couleurs.

Benoît RONDEAU, La chevauchée de Patton, une victoire en demi-teinte ?, in Mook 1944 hors-série n°1 (Weyrich, 2019) : article de vingt-neuf pages sur le parcours de la 3rd US Army de la Bretagne à la Lorraine, l’obsession de Georges PATTON de foncer sur l’Allemagne plutôt que de chercher à détruire la Heeresgruppe G et ses 1. Armee et 19. Armee en partant à la rencontre des forces alliées qui remontent de Provence par le couloir rhodanien – Texte, photos, cartes.

Jeux d’Histoire

Fortress Europa (Compass Games, 2019) : jeu d’Histoire (wargame) sur carte (hexagones) avec pions simulant l’ensemble des opérations à l’Ouest en 1944 et 1945 (opération Overlord, Opération Anvil Dragoon, combats en France, Belgique, Pays-Bas et Allemagne, course au Westwall, opération Wacht am Rhein / Herbstnebel dans les Ardennes) – Livret des règles, aides de jeu, scenarii (1+3), cartes, pions (518) et dés.