Rouen 1944

Arbre encyclopédique :

Batailles – Seconde Guerre mondiale – Europe – Ouest 1944/1945France 1944/1945Normandie 1944 (Seine 1944) – Rouen 1944

Historique :

La ville de Rouen se situe sur la Seine entre Paris et l’embouchure du fleuve. Sa proximité avec la future tête de pont alliée dans le cadre de l’opération Overlord la désigne comme une cible prioritaire avant et après le Débarquement afin d’empêcher les Allemands d’y amener des renforts et de leur faire franchir le fleuve.

L’opération Cobra débloque la situation et permet aux Alliés de percer le front allemand et de se répandre en Bretagne, vers la Loire et sur les arrières des unités qui tiennent toujours le front face aux Britanniques. L’enveloppement allié n’est pas parfait et permet à de nombreuses unités allemandes de s’échapper de la poche de Falaise/Trun/Chambois même si elles y laissent la majorité de leur matériel. Il s’en suit une course à la Seine pour franchir le fleuve et se replier vers les frontières du III. Reich.

Rouen est un point majeur de franchissement et voit sa rive gauche violemment bombardée.

La ville est finalement libérée le 30 août 1944 par la 3rd Canadian Infantry Division. Sa population paye un prix élevé aux combats pour la Libération. Près de deux mille civils meurent sous les bombes alliés en 1944.

Bibliographie :

Stephan CAZENAVE, Passage de la Seine de la 9. SS-Panzer-Division Hohenstaufen, Biessard, fin août 1944, in Normandie 1944 Magazine n°3 (Heimdal, 2012) : article de huit pages sur le passage de la Seine près de Rouen par des éléments de la 9. SS-Panzer-Division avec des clichés d’un vétéran – Photos.

Thierry CHION, Rouen sous les bombes, 1944, le martyre d’une agglomération, in n°55 (Histoire & Collections, 2012) : article de cinq pages sur les bombardements alliés sur Rouen et son agglomération, qui occasionnent de nombreuses pertes civiles, en préparation du Débarquement et pendant la bataille de Normandie afin d’isoler le champ de bataille (les installations ferroviaires et les ponts sont principalement visées) puis pour empêcher les Allemands de franchir la Seine dans leur repli à l’issue de la poche de Falaise/Trun/Chambois – Photos.

Thierry CHION, Rouen, le cul-de-sac sur la Seine, in Batailles n°45 (Histoire & Collections, 2011) : article de seize pages sur le repli des unités allemandes de Normandie qui franchissent la Seine à Rouen en août 1944, les bombardements alliés pour empêcher l’évacuation et aperçu des pertes en hommes et en matériels – Photos.

Frédéric DEPRUN, La Wehrmacht sur les Seine (1ère partie), la traversée des ambulances, Rouen, du 21 au 26 août 1944, in Normandie 1944 Magazine n°12 (Heimdal, 2014) : article de vingt-quatre pages sur le service de santé allemande durant la bataille de Normandie et le passage de la Seine à Rouen comprenant la description du bombardement des berges et des pertes – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque, cartes.

Frédéric DEPRUN, Panzer en Normandie, histoire des équipages de char de la 116. Panzerdivision (Ysec, 2011) : livre de plus de trois cent pages sur l’engagement des équipages de chars de la 116. Panzer-Division (dont la Panzer-Abteilung issue de la 24. Panzer-Division) en Normandie avec de nombreux détails tactiques et témoignages – arrivée précipitée dans le secteur de Percy et de Tessy-sur-Vire pour consolider le front allemand en train de s’effondrer avec le succès de l’opération Cobra, accrochage à Maupertuis, contre-offensive en direction de Cerisy-la-SalleLe Mont-RobinVillebaudon et Beaucoudray, passage à la défensive pour ralentir la progression américaine sur BreceySaint-PoisForêt de Saint-SeverMont BuonLe Mesnil-GuilbertChamp-du-BoultPerriers-en-Beauficel, participation limitée à l’opération Lüttich(Chérencé-le-RousselLe Mesnil-TôveLe Mesnil-Adelée) menée en lien avec la 2. Panzer-Division, combats pour Barenton et Sourdeval avant de tenter à nouveau d’attaquer pour couper l’avance américaine du XV US Corps en direction de Sées, rôle clef joué dans l’évacuation de la poche de Falaise/Trun/Chambois et sortie proprement dite (défense d’Argentan, combats à Bourg-Saint-LéonardTrunChamboisSaint-Lambert-sur-Dives), repli vers la Seine (BernayLe NeubourgIvilleAmfreville-la-CampagneLe Thuit-Signol), passage de la Seine à Rouen – Photos, cartes.

Mathieu GUERIN, Le blockship de Sahurs/Moulineaux, in Normandie 1944 Magazine8 (Heimdal, 2013) : article de sept pages sur le sabordage de navires dans la Seine pour bloquer le trafic fluvial avant la chute de Rouen lors de la retraite allemande – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque.

Nicolas NAVARRO, Bombs Away Second Lieutenant Irwin Stovroff, 44th Bombardment Group, 506th Squadron, 8th Air Force, in Normandie 1944 Magazine15 (Heimdal, 2015) : article de dix-huit pages présentant l’action et le témoignage d’un vétéran du 506th US Bombardment Squadron  sur B-25 Liberator qui participe aux bombardements sur l’Allemagne et aux opérations aériennes en Normandie où il est abattu lors d’un raid sur Rouen – Photos.

Jean-Charles STASI, Bertrand du Pouget, un pilote de bombardier dans la bataille de Normandie, in Normandie 1944 Magazine15 (Heimdal, 2015) : article de douze pages relatant le parcours de Bertrand du POUGET, son entrée dans les FAFL et son engagement à bord d’un Douglas DB-7 Boston du No. 342 RAF Squadron Lorraine qui intervient dans les opérations aériennes en Normandie notamment en support de l’opération Totalize, sur la poche de Falaise/Trun/Chambois et de Rouen – Photos, profils couleurs.

Boutique :

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

%d blogueurs aiment cette page :