Pontaubault 1944

 

Arbre encyclopédique :

Batailles – Seconde Guerre mondiale – Europe – Ouest 1944/1945 – Normandie 1944 (Opération Cobra 1944) – Pontaubault 1944

Historique :

7 août 1944 : Lors d’une mission de bombardement de nuit sur Pontaubault, dont le pont a été capturé intact le 31 juillet 1944 par les Américains, le Junkers Ju-88 G-1 immatriculé 4R+RN [cf. Bruno LEVERRIER, Les raisons d’un fiasco, in Normandie 1944 Magazine n°25 (Heimdal, 2017), p. 108] de la Nachtjagdgeschwader (NJG) 2 s’écrase peu après 0h sur la tête d’une colonne de Panzer V Panther de la 1. SS-Panzer-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler en train de rejoindre ses positions de départ pour s’élancer à l’attaque de Saint-Barthélemy dans le cadre du déclenchement de l’opération Lüttich, entraînant un retard de deux heures sur le plan initial [cf. Stephan CAZENAVE, SS-Panzer-Regiment 1 LAH (Maranes, 2017), p. 113].

Bibliographie :

Bruno LEVERRIER, Les raisons d’un fiasco (1ère partie), in Normandie 1944 Magazine25 (Heimdal, 2017) : article de seize pages sur l’action de la 1. SS-Panzer-Division à Saint-Barthélémy contre la 30th US Infantry Division qui est retardée par le crash d’un Junkers Ju 88 de la 5./Nachtjagdgeschwader (NJG) 2 en mission de bombardement sur Pontaubault lors de l’opération Lüttich – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque, cartes.

Matthieu LONGUE, De Utah Beach à Avranches, le 37th US Tank Battalion en Normandie (11-31 juillet 1944), in 39/45 Magazine356 (Heimdal, 2019) : article de vingt pages évoquant l’évolution des divisions blindées américaines au cours de la Seconde Guerre mondiale et les adaptations tactiques des unités américaines dans le bocage et en vue de l’opération Cobra avant de relater la chronologie des engagements du 37th US Tank Battalion de la 4th US Armored Division (arrivée en Normandie via Utah Beach, progression à la suite des divisions de tête lors de l’opération Cobra jusqu’à Coutances, premiers affrontements au Mesnil-Aubert, prise d’Avranches et de Pontaubault, entrée en Bretagne) – Photos, cartes.

Steven J. ZALOGA, Mortain 1944, Hitler’s Normandy Panzer offensive (Osprey, 2019) : livre de de près de cent pages sur l’opération Lüttich menée par le XXXXVII. Panzer-Korps (1. SS-Panzer-Division, 2. SS-Panzer-Division, 2. Panzer-Division, 116. Panzer-Division, restes de la 17. SS-Panzergrenadier-Division) pour tenter de rétablir le front percé par l’opération Cobra en attaquant sur quatre axes en direction d’Avranches et Pontaubault (Mortain/Abbaye Blanche, Saint-Barthélémy, Le Mesnil-Tôve/Le Mesnil-Adelée, Chérencé-Le-Roussel), la défense américaine du VII US Corps (30th US Infantry Division, éléments de la 9th US Infantry Division, 823rd US Tank Destroyer Battalion, 746th US Tank Battalion) notamment sur la Cote 314 et l’intervention finale de l’aviation alliée, la réorientation de l’effort offensif vers Alençon et Argentan avec la 9. Panzer-Division et la 116. Panzer-Division, la controverse de l’arrêt du XV US Corps qui ne permet pas de boucler à temps la poche qui se dessine autour de Falaise/Trun/Chambois – Photos, cartes, dessins.

Boutique :

 

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs. Le logo type de schéma tactique est utilisé dans les premiers numéros de 39/45 Magazine pour codifier les articles relatifs à des batailles.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !