Opération Bluecoat 1944

Arbre encyclopédique :

Batailles – Seconde Guerre mondiale – Europe – Ouest 1944/1945 – Normandie 1944Opération Bluecoat 1944

Historique :

Le 25 juillet 1944, les Américains ont percé le front allemand avec l’opération Cobra. Dans la plaine de Caen, la défense allemande est encore solide pour empêcher toute percée qui menacerait Falaise et ensuite le route de Paris.

L’opération Bluecoat doit être déclenchée dans le ventre mou de la défense allemande au Sud de Caumont l’Eventé afin d’aider les Américains à élargir leur axe de pénétration et sécuriser ainsi la percée en repoussant le plus loin possible d’éventuelles bases départ de contre-offensives allemandes.

Cependant, les Allemands peuvent compter sur un terrain qui est propice à la défense avec un bocage assez dense.

  • 30 juillet : déclenchement de l’opération Bluecoat par les Britanniques. Les lignes de défense allemandes sont facilement entamées malgré d’importants champs de mines. Sept-Vents est conquis par la 15th (Scottish) Infantry Division qui ouvre la marche pour le VIII Corps britannique.
  • 31 juillet : Saint-Martin-des-Besaces est conquis avec un pont intact sur la Sées qu’emprunte immédiatement la 11th Armoured Division.
  • 2 août : Jurques tombe dans les mains de la 43rd (Wessex) Division. Le 2. SS-Panzer-Korps est retiré de la Côte 112 pour intervenir contre l’offensive britannique tandis qu’ordre est donné aux Allemands de réunir de quoi contre-attaquer sur Mortain afin de couper de leurs bases les pointes avancées américaines.
  • 4 août : crise de commandement britannique, Gerard Corfield BUCKNALL est remplacé par Brian HORROCKS à la tête du XXX Corps britannique compte tenu des résultats insuffisants par rapport aux attentes dans les premiers jours de Bluecoat.
  • 5 août : la 7th Armoured Division s’empare des ruines d’Aunay-sur-Audon.
  • 6 août : le Mont Pinçon tombe aux mains des Britanniques qui établissent également une tête de pont sur l’Orne à Grimbosq avec la 59th (Staffordshire) Infantry Division.
  • Nuit du 6 au 7 août : les Allemands déclenche la contre-offensive sur Mortain dans le cadre de l’opération Lüttich.
  • 7 août : après quelques succès nocturnes, les pointes allemandes sont arrêtées partout par les Américains, l’intervention des forces aériennes alliées achèvent de bloquer la tentative allemande de rétablir le front après la percée de l’opération Cobra.
  • 8 août : les Américains de la 29th US Infantry Division entrent dans Vire.

L’opération Bluecoat permet un gain de terrain appréciable au centre du front pour les Américains et les Britanniques. Elle permet de détourner des forces allemandes qui bloquaient toute possibilité d’exploitation au-delà de Caen et détourne une partie des moyens qui auraient dû être rassemblés pour l’opération Lüttich, la contre-offensive de Mortain, destinée à rétablir une ligne de défense continue en Normandie pour contenir la tête de pont alliée.

Bibliographie :

Frédéric DEPRUN, 2. Panzer-Division, la Gruppe Jahn face aux Guards, 31 juillet – 1er août 1944, in Normandie 1944 Magazine31 (Heimdal, 2019) : article de trente pages sur les combats menés par la 5./Panzer-Regiment 3 de la 2. Panzer-Division en Normandie face à la Guards Armoured Division engagée dans l’opération Bluecoat dans les secteurs de Saint-Martin-des-Besaces et de Bény-Bocage – Photos, cartes, ordres de bataille, reproductions couleurs d’objets d’époque.

Stéphane JACQUET, Dimanche 30 juillet 1944, la bataille pour Sept-Vents, in Normandie 1944 Magazine24 (Heimdal, 2017) : article de dix pages sur les combats pour Sept-Vents qui opposent la 15th (Scottish) Infantry Division soutenue par des éléments de la 79th Armoured Division à la 326. Infanterie-Division lors den l’opération Bluecoat – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque, cartes.

Stéphane JACQUET, Lundi 31 juillet 1944, la 11th Armoured Division s’empare de Saint-Martine-des-Besaces, in Normandie 1944 Magazine23 (Heimdal, 2017) : article de quatorze pages sur la 11th Armoured Division qui s’empare de Saint-Martin-des-Besaces lors de l’opération Bluecoat comprenant le témoignage de David STILEMAN – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque.

Stéphane JACQUET, 31 juillet-2 août 1944, les carrefours de Canteloup et de Benneville dans la bataille, in Normandie 1944 Magazine n°20 (Heimdal, 2016) : article de quatorze pages sur l’avance vers Aunay-sur-Odon des 7th Armoured Division et 43rd (Wessex) Infantry Division durant les débuts de l’opération Bluecoat  – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque.

Stéphane JACQUET, 31 juillet 1944, le 7 Hampshire et les Sherwood Rangers libèrent Cahagnes, in Normandie 1944 Magazine17 (Heimdal, 2015) : article de 21 pages sur les combats pour Cahagnes entre la 43rd (Wessex) Infantry Division et la 326. Infanterie-Division lors de l’opération Bluecoat – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque.

Stéphane JACQUET, 1er août 1944, le 7 SLI contre les Jagdpanther de la Kampfgruppe Luders à Saint-Pierre-du-Fresne, in Normandie 1944 Magazine n°16 (Heimdal, 2015) : article de douze pages concernant les combats pour Saint-Pierre-du-Fresne ou la 43rd (Wessex) Infantry Division affronte durant l’opération Bluecoat une contre-attaque des Jagdpanzer V Jagdpanther de la schwere Panzerjäger-Abteilung 654 venue renforcer la 326. Infanterie-Division avec les l’aide des éléments précurseurs de la 21. Panzer-Division également dépêchée en renfort – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque, profils couleurs.

Stéphane JACQUET, 3 et 4 août 1944, le 1st Dorset de la 50th Infantry Division libère le champ de ruines de Villers-Bocage, in Normandie 1944 Magazine15 (Heimdal, 2015) : article de douze pages sur l’avancée de la 50th (Northumbrian) Infantry Division lors de l’opération Bluecoat qui lui permet de prendre Villers-Bocage – Photos.

Stéphane JACQUET, Dimanche 30 juillet 1944, opération Bluecoat, le calvaire des Churchill du 3rd Scots Guards face aux Jagdpanther de la Panzer-Jäger-Abteilung 654, in Normandie 1944 Magazine n°4 (Heimdal, 2012) : article de douze pages sur les combats lors de l’opération Bluecoat entre les Churchill de la 6th Guards Tank Brigade et Jagdpanther de la Panzerjäger-Abteilung 654 lors de l’avance vers Saint-Martin-des-Besaces– Photos, profils couleurs.

Didier LODIEU, Le sacrifice des Fallschirmjäger, tome 2, du 6 au 31 août 1944 (La Poche de Falaise – Chambois, 2019) : livre de deux cent cinquante pages sur les combats du II. Fallschirm-Korps pour Vire, Tinchebray, Flers, la sortie de la poche de Falaise/Trun/Chambois par Saint-Lambert-sur-Dives et la Cote 262 par les 3. Fallschirmjäger-Division (Richard SCHIMPF), 353. Infanterie-Division (Paul MAHLMANN) et 363. Infanterie-Division (Augustin DETTLING) ouvrant ainsi la voie sous le commandement d’Eugen MEINDL à la 7. Armee et à son commandant Paul HAUSSER, la retraite à travers la Seine, comprenant une biographie d’Eugen MEINDL écrite par sa fille, un aperçu des unités sanitaires du corps d’armée et de ses adversaires (2nd US Infantry Division, 29th US Infantry Division, 3rd Infantry Division, 11th Armoured Division et 741st US Tank Battalion) – Photos, cartes.

Didier LODIEU, Le sacrifice des Fallschirmjäger, tome 1, du 26 juillet au 5 août 1944 (La Poche de Falaise – Chambois, 2019) : livre de plus de deux cent vingt pages sur les combats du II. Fallschirm-Korps d’Eugen MEINDL (3. Fallschirmjäger-Division et Fallschirmjäger-Regiment 15 de la 5. Fallschirmjäger-Division, 352. Infanterie-Division, 363. Infanterie-Division) lors du déclenchement de l’opération Cobra qui pulvérise les unités que se trouvent immédiatement à sa gauche (130. Panzer-Lehr-Division et 275. Infanterie-Division) et les deux semaines qui suivent durant lesquelles le corps parachutiste allemand doit également gérer le danger provoqué par l’opération Bluecoat et la capture d’un pont sur la Souleuvre, cette fois à sa droite, où il lutte contre des éléments de la 2nd US Armored Division et du V US Corps (2nd US Infantry Division, 5th US Infantry Division, 29th US Infantry Division, 35th US Infantry Division, appuyées par les 741st US Tank Battalion, 735th US Tank Battalion, 737th US Tank Battalion, 818th US Tank Destroyer Battalion) à Saint-Gilles, Canisy, Cote 183, Saint-Jean-des-Baisants, Vidouville, Mesnil-Harman, Planquais, Notre-Dame-d’Elle, Biéville (Manche), Saint-Amand, Torigni-sur-Vire, Tessy-sur-Vire, Guilberville, Mesnil-Robert et enfin Vire, tout en se coordonnant notamment avec la 2. Panzer-Division – Photos, cartes.

Boutique :

Heimdal 2014 JACQUET Stephane La percee du bocage volume 1 Heimdal 2017 JACQUET Stephane La percee du bocage volume 2 Heimdal 2011 BERNAGE Georges Normandie Album memorial Couverture_Livre_OuestFrance_QUETEL_Claude_Dictionnaire_Debarquement Heimdal 2004 BERNAGE Georges First US Army

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités