OAK Line 1944

Au cours de la bataille de Normandie, la OAK Line désigne la ligne située à l’intérieur de terres que doit atteindre la 3rd Canadian Infantry Division débarquée sur Juno Beach. Elle longe la voie ferrée reliant Caen à Cherbourg qui passe au sud de la Nationale 13 par Putot-en-Bessin, entre Bretteville-l’Orgueilleuse et Norrey-en-Bessin jusqu’à Rots. Facilement atteinte par les Canadiens, elle marque cependant la ligne de confrontation avec la 12. SS-Panzer-Division qui commence à arriver dès le 7 juin 1944 autour de Caen pour repousser les Alliés à la mer. La résistance canadienne met en échec la contre-attaque allemande et voit se figer le front pour plusieurs semaines entre Caen et Tilly-sur-Seulles.

Publicités

Arbre encyclopédique

IndexBataillesSeconde Guerre mondiale 1939/1945Europe 1939/1945Ouest 1944/1945France 1944/1945Normandie 1944

Bibliographie

Frederick JEANNE, 7th Canadian Infantry Brigade, Brigadier Harry Wickwire Foster, un soldat d’exception [Bataille de Normandie 1944 Magazine n°5 (Maranes, 2021)] : article de vingt-cinq pages dressant le portrait de Harry FOSTER et détaillant sa carrière militaire, insistant plus particulièrement sur son rôle au sein de la 3rd Canadian Infantry Division durant la préparation du Débarquement sur Juno Beach, lors de la progression vers la OAK Line, les combats face à la 12. SS-Panzer-Division à Putot-en-Bessin, Norrey-en-Bessin et Bretteville-L’Orgueilleuse, lors des opérations Windsor, Charnwood, Spring et Atlantic, son transfert à la tête de la 4th Canadian Armoured Division ainsi que sa participation au procès de Kurt MEYER après-guerre – Texte, photos.

Frederick JEANNE, Hold the OAK Line, histoire illustrée de la 7th Canadian Infantry Brigade [à compte d’auteur, 2014] : livre de quatre cent quatre-vingt seize pages sur la formation et les combats en Normandie de juin 1944 de la 7th Canadian Infantry Brigade de la 3rd Canadian Infantry Division (débarquement à Juno Beach, Graye-sur-Mer 1944, Courseulles-sur-Mer 1944, Reviers 1944, Creully 1944, Secqueville-en-Bessin 1944, Putot-en-Bessin, Bretteville-l’Orgueilleuse, Rots, Norrey-en-Bessin et Le Mesnil-Patry) contre la 716. Infanterie-Division puis face à la contre-attaque de la 12. SS-Panzer-Division qui cherche à repousser les Alliés à la mer, incluant de nombreux témoignages de vétérans canadiens – Texte, photos, reproductions couleurs d’objets d’époque, cartes.