Publicités

Montebourg 1944

Montebourg est une ville située à l’Est du Cotentin en Normandie à mi-chemin entre Carentan et Cherbourg sur la route nationale RN13. Au cours de la Seconde Guerre mondiale en Europe, Montebourg est l’objet de violents combats après le Débarquement allié du 6 juin 1944. En effet, la ville, compte tenu de sa position géographique, devient la clef de voûte de la défense allemande pour empêcher les Américains débarqués à Utah Beach de monter prendre Cherbourg. La ville connaît ses premiers bombardements le 8 juin et n’est finalement libérée que le 19 juin une fois que les derniers Allemands se soient repliés sur ordre vers Cherbourg. Elle est alors totalement dévastée et sa population paye un lourd tribut.

Contexte :

Tactique

Les Américains prennent facilement pied à Utah Beach le 6 juin 1944. Le Mur de l’Atlantique (Atlantikwall) est ici facilement percé. Les parachutistes des 82nd US Airborne Division et 101st US Airborne Division ont réussi malgré leur perte à sécuriser l’arrière de la tête de pont. Cependant, les Allemands s’appuient sur leurs trois divisions initialement stationnées dans le Cotentin aidée d’un régiment de parachutistes pour entraver le développement de la tête de pont américaine. Cependant, les Américains reçoivent en permanence des renforts et des nouvelles unités, tandis que les forces allemandes s’usent. Les mêmes unités combattent en permanence depuis le 6 juin et l’arrivée de troupes fraîches est entravée par la domination aérienne alliée.

Unités engagées :

 

Allemands : 7. Armee, LXXXIV Armee-Korps, 243. Infanterie-Division, 91. Infanterie-Division, 709. Infanterie-Division, Panzer-Ersatz-und-Ausbildungs-Abteilung 100, schweres Stellungs-Werfer-Regiment 101, Sturm-Bataillon AOK 7.

Etats-Unis : 1st US Army, VII US Corps, 4th US Infantry Division, 82nd US Airborne Division All American, 70th US Tank Battalion,

Chronologie :

6 juin 1944 : Débarquement allié en Normandie, les Américains prennent pied à Utah Beach à la base de la presqu’île du Cotentin. Grâce au parachutage de deux divisions en arrière de la zone côtière, ils s’emparent notamment de Sainte-Mère-Eglise à dix kilomètres au Sud de Montebourg et coupent ainsi la route nationale RN 13, principale artère qui permet de remonter jusqu’à Cherbourg. A partir de Montebourg, les Allemands lancent plusieurs unités contrer les parachutistes américains vers Azeville et Fresville. La ville est épargnée par les bombardements alliés qui visent les batteries de Saint-Marcouf et d’Azeville dans les heures qui précèdent la mise à terre des troupes américaines.

7 juin 1944 :

8 juin 1944 : La 4th US Infantry Division échoue à prendre les batteries allemandes de Saint-Marcouf et d’Azeville dont les positions bloquent la progression américaine entre Montebourg et la côte. Les premiers obus tombent sur Montebourg, des véhicules allemands y sont détruits. A la sortie de Sainte-Mère-Eglise, la 4th US Infantry Division réussit enfin à s’emparer de Neuville-au-Plain sur la route nationale RN13.

9 juin 1944 : A Montebourg, des éléments de la Panzer-Ersatz-und-Ausbildungs-Abteilung 100 renforcent au matin le Kampfgruppe Keil. La 4th US Infantry Division finit par s’emparer de la batterie d’Azeville contrainte de capituler. La ligne de défense allemande autour de Montebourg est renforcée par des éléments de la 243. Infanterie-Division et par le Sturm-Bataillon AOK 7.

10 juin 1944 : La 4th US Infantry Division attaque Ecausseville, dernier village sur la route de Montebourg, que les Allemands doivent abandonner en fin de journée. De son côté, la 82nd US Airborne Division All American, progresse difficilement sous le feu de l’artillerie allemande en direction de Le Ham qui ne peut être pris.

11 juin 1944 : L’artillerie de marine alliée commence à pilonner Montebourg. La 82nd US Airborne Division All American renouvelle son attaque en direction de Le Ham qui finit par tomber en fin de journée.

12 juin 1944 : Sur la côte orientale du Cotentin, les Américains sont toujours bloqués devant Quinéville, à l’Est de Montebourg.

13 juin 1944 : La 4th US Infantry Division prend en charge la totalité du front autour de Montebourg, de la côte à Le Ham en relevant les unités de 82nd US Airborne Division All American.

14 juin 1944 : La 4th US Infantry Division finit par s’emparer de Quinéville.

15 juin 1944 :

16 juin 1944 :

17 juin 1944 :

18 juin 1944 : Les Américains coupent la presqu’île du Cotentin en deux en s’emparant de Barneville. La 77. Infanterie-Division qui arrive en renfort en provenance de la Bretagne est coupée en deux et son chef, Rudolf STEGMANN est tué lors d’une attaque aérienne.

19 juin 1944 : Dans le Cotentin, les unités allemandes isolées dans la presqu’île depuis la chute de Barneville débutent leur repli sur la forteresse de Cherbourg. La 4th US Infantry Division lance une attaque en tenaille autour de Montebourg, épaulée par le 70th US Tank Battalion. Les derniers Allemands décrochent de la ville par la route de Cherbourg qui reste encore libre dans le cadre du mouvement général de repli qui a été ordonné. Les Américains ne s’en aperçoivent pas.

20 juin 1944 : Les Américains de la 4th US Infantry Division entrent dans Montebourg dévasté et se lancent à la poursuite des unités allemandes qui se replient méthodiquement sur Cherbourg.

Dénouement, répercussions et conséquences :

 

Jeux d’Histoire :

  

 Bibliographie :

Boutique :

      

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs. Le logo type de schéma tactique est utilisé dans les premiers numéros de 39/45 Magazine pour codifier les articles relatifs à des batailles.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :