Omaha Beach 1944

Omaha Beach est l’un des cinq plages alliées de débarquement de l’opération Overlord en Normandie le 6 juin 1944.

Elle est située sur la côte du Bessin entre la Pointe de la Percée et Sainte-Honorine-des-Pertes. A l’Ouest, à la base du Cotentin, se situe l’autre zone d’assaut américaine, Utah Beach. A l’Est, à la hauteur d’Arromanches, commence la zone d’assaut anglo-canadienne avec Gold Beach.

Omaha Beach est sous la responsabilité du V US Corps qui répartit ses premières vagues d’assaut entre la 1st US Infantry Division et la 29th US Infantry Division épaulées par les 741st et 743rd US Tank Battalions avec l’appui naval de la Force O. Un raid est prévu sur la Pointe du Hoc dont la batterie peut menacer les forces de débarquement qui se présentent devant Omaha Beach.

Les défenses allemandes s’appuient sur un certains nombre de fortifications côtières sur les secteurs de Vierville, Saint-Laurent-sur-Mer, Colleville-sur-Mer et Sainte-Honorine-des-Pertes. La plage est bordée d’un côté par la batterie de la Pointe du Hoc et de l’autre par la batterie de Longues-sur-Mer. Les positions sont occupées par des troupes de la 716. Infanterie-Division et de la 352. Infanterie-Division. Cette dernière n’a pas été détectée par les renseignements alliés car elle se positionne tardivement sur la côte quand Adolf HITLER décide de renforcer le secteur de la Normandie et du Cotentin en y transférant la 91. Infanterie-Division, la 352. Infanterie-Division, le Fallschirmjäger-Regiment 6 ainsi que le Sturm-Flak-Regiment 1.

 

Bibliographie :

Georges BERNAGE, Le lieutenant Allsup dans l’enfer du bocage (1ère partie), in Normandie 1944 Magazine n°33 (Heimdal, 2019) : article de quinze pages sur les combats menés par la 29th US Infantry Division après Omaha Beach en direction d’Isigny à travers le témoignage de John ALSSUP avec quelques détails sur les premières années de l’existence des Editions Heimdal – Photos, cartes.

Georges BERNAGE, Le Mur de l’Atlantique et le « complot pour la paix », in 39/45 Magazine n°355 (Heimdal, 2019) : article de trente-sept pages sur le Mur de l’Atlantique et ses positions en Normandie face à la zone de débarquement, son rôle sur les plages d’Utah Beach, Omaha Beach, Gold Beach, Juno Beach et Sword Beach, le rôle de la résistance allemande qui selon l’auteur aurait faciliter la réussite du Débarquement en ne respectant pas les ordres d’Adolf HITLER (ou en les exécutant maladroitement) et en maintenant des unités en réserve telle la 116. Panzer-Division dans l’optique de la réussite de l’attentat du 20 juillet 1944 – Photos, cartes, plans.

Hubert GROULT, La traversée en mer des Rangers pour la Pointe du Hoc, in 39/45 Magazine n°355 (Heimdal, 2019) : article de vingt-deux pages sur l’embarquement et la traversée de la Manche (opération Neptune) des 2nd et 5th US Rangers Battalions pour prendre d’assaut les falaises de la Pointe du Hoc et débarquer sur Omaha Beach pour neutraliser la batterie de la Pointe du Hoc, soulignant l’approche très compliquée et confuse des embarcations en vue de leurs objectifs – Photos, carte.

Luc VANGANSBEKE, Les morts et ceux qui vont mourir, Omaha la Sanglante, in Ligne de Front hors-série n°34 (Caraktère, 2018) : article de douze pages sur le difficile débarquement américain sur Omaha Beach le 6 juin 1944 – Photos, cartes.

Boutique :

 

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs. Le logo type de schéma tactique est utilisé dans les premiers numéros de 39/45 Magazine pour codifier les articles relatifs à des batailles.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

%d blogueurs aiment cette page :