Opération Bodenplatte 1945

Table des matières

Publicités

Historique

Le 1er janvier 1945, la Luftwaffe attaque une vingtaine de terrains d’aviation alliés dans le cadre des opérations destinées à retourner la situation militaire à l’Ouest en faveur du III. Reich durant la Seconde Guerre mondiale en Europe. Initialement conçue pour être déclenchée de façon concomitante à l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel, la contre-offensive des Ardennes, elle consiste à lancer plusieurs raids de chasseurs et de chasseurs-bombardiers sur les bases alliées de Hollande, Belgique et en France pour détruire le maximum d’avions au sol.

Quand l’attaque est déclenchée, les combats sont déjà perdus pour les Allemands dans les Ardennes. Les Alliés ont déjà eu la possibilité d’intervenir à de nombreuses reprises pour attaquer les colonnes allemandes et perturber les lignes d’approvisionnement. Mais le même jour débute également l’opération Nordwind.

Alors que la III. Reich est acculé sur ses frontières et accumule des pertes abyssales, réunir autant d’avions (plus de neuf cents) à ce moment de la guerre est une prouesse. Le manque de formation des pilotes, le peu de renseignements accessibles, les conditions météorologiques hivernales et l’opposition alliée provoquent de nombreuses pertes pour finalement assez peu de résultats et surtout aucune influence stratégique.

Unités engagées : Jagdgeschwader 1, Jagdgeschwader 2, Jagdgeschwader 3, Jagdgeschwader 4, Jagdgeschwader 6, Jagdgeschwader 11, Jagdgeschwader 26, Jagdgeschwader 27, Jagdgeschwader 53, Jagdgeschwader 77, Schlachtgeschwader 4, Kampfgeschwader 51.

Bases aériennes attaquées : Asch (Y-29)Deurne, EindhovenEtainEvereGilze-RijenGrimbergen (B-60)Heesch (B-88)Helmond (B-86), Knokke (B-83),  Le CulotMaldegemMelsbroek (B-58)MetzOphovenSaint-Denis WestremSaint-Trond (A-92 / B-62)UrselVolkelWoensdrecht.

Bibliographie

Magazines et périodiques

Batailles

  • Yves BUFFETAUT, La conversation Goering – Spaatz du 10 mai 1945 [Batailles n°96 (Ysec, 2022)]

Historica