Kampfgruppe Sandig 1944

Durant la bataille des Ardennes, la Kampfgruppe Sandig est l’un des quatre groupes de combats organisés par la 1. SS-Panzer-Division pour le déclenchement de l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel. Son objectif est de suivre la Kampfgruppe Peiper lors de sa progression vers Clermont sur la Meuse.

Publicités

Prise dans les embouteillages des premiers jours et en raison des difficultés à percer les premières lignes américaines, la Kampfgruppe Sandig doit attendre le 19 décembre 1944 pour commencer à suivre le trajet emprunter par la Kampfgruppe Peiper. Mais Bullange est déjà réoccupé par les Américains qui sont également en train de s’approcher du pont de Stavelot. L’assaut est donné alors que la Kampfgruppe Knittel attaque de l’autre côté en rebroussant chemin à partir de La Gleize. C’est un échec et les Américains parviennent finalement à faire sauter le pont.

Le 20 décembre 1944, la Kampfgruppe Sandig tente d’établir un point de franchissement un peu plus à l’ouest au Petit-Spay avant d’arriver à Trois-Ponts. Une partie rejoint la Kampfgruppe Peiper et combat à Cheneux, l’autre reste au contact à Stavelot.

Bibliographie :