Dimanche 17 décembre 1944 (Allemagne, Belgique, Luxembourg)

Deuxième jour de l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel, la contre-offensive allemande à l’Ouest dans les Ardennes :

A la fin de cette deuxième journée de l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel, la Kampfgruppe Peiper et la Kampfgruppe Hansen peuvent enfin pénétrer profondément dans le dispositif américain. Au centre de l’offensive, deux régiments de la 106th US Infantry Division sont encerclées et attendent l’arrivée de la 7th US Armored Division qui commence à traverser le champ de bataille croisant les colonne de la 1. SS-Panzer-Division. Au-delà de l’Our, la situation s’améliore pour les Allemands qui profitent de l’effondrement des points de résistance de la 28th US Infantry Division qui ploient les uns après les autres sous le nombre. Après deux jours d’attaque, la 5. Panzer-Armee peut enfin avancer.

Cependant, la réaction américaine au nord du saillant d’éviter l’effondrement de la 99th US Infantry Division et permet, grâce au repositionnement de la 2nd US Infantry Division, de bloquer la 12. SS-Panzer-Division qui se trouve incapable de progresser à travers les Hautes Fagnes.

Au sud de l’attaque, la 7. Armee a bien des difficultés pour s’assurer de positions défensives sur la rive droite de la Sûre. Bref, les deux flancs sont solidement tenus par les Américains.

Plus grave pour les Allemands et l’arrivée déjà de renforts conséquents, en particulier de la 7th US Armored Division. La 30th US Infantry Division commence son transfert vers les Hautes Fagnes. Quatre divisions supplémentaires reçoivent l’ordre de prendre la route des Ardennes. Le temps perdu devant les maigres lignes américaines au cours de ces deux premières journées d’offensive pèsent très lourd.

La météorologie s’améliore également permettant quelques interventions aériennes alliées.

Enfin, le trajet de la Kampfgruppe Peiper est émaillé de plusieurs crimes de guerre (Honsfeld, Baugnez, Ligneuville).