Sambre 1940

La Sambre est une rivière qui prend sa source en France à Fontenelle près de Le Nouvion-en-Thiérache et de La Capelle et qui se jette dans la Meuse à Namur en Belgique. Elle traverse notamment Landrecies, Aulnoye-Aymeries, Maubeuge, Jeumont et Charleroi.  Au cours de la Seconde Guerre mondiale en Europe, lors des opérations militaires à l’Ouest en mai 1940 lors du déclenchement de Fall Gelb (Plan jaune), la bataille de la Sambre en Belgique et en France oppose du 16 au 23 mai 1940 les Belges et Français aux Allemands. Après avoir traversé le massif des Ardennes, ces derniers viennent de franchir la Meuse en plusieurs point au Sud de Namur et foncent en direction des côtes de la Manche pour encercler le corps de bataille franco-britannique qui s’est engagé dans la manœuvre Dyle-Breda en réaction à l’invasion allemande de la Hollande et de la Belgique.

Totalement désorganisées, les unités françaises sont incapables de s’appuyer sur la Sambre pour rétablir une ligne de front. Au contraire, les opérations dans la boucle de la Sambre conforte un peu plus la rupture du front français avec la destruction de la 1ère Division Cuirassée (DCr) à Flavion et la chevauchée de la 7. Panzer-Division jusqu’à Landrecies puis jusqu’à Le Cateau-Cambraisis.

Bibliographie :

Erik BARBANSON, La 1ère DLM dans les combats de 1940 (1ère partie), de la Hollande à Dunkerque, in 39/45 Magazine n°150 (Heimdal, 1998) : article de vingt pages sur l’engagement de la 1ère Division Légère Mécanique (DLM) en mai 1940 lors de la manœuvre Dyle-Breda, son premier contact avec la 9. Panzer-Division sur le canal de Turnhout avant de se replier derrière le canal Albert, son rappel en France pour s’opposer aux 5. Panzer-Division et 7. Panzer-Division entre la Sambre et l’Escaut avant de parvenir à nouveau à se replier, son engagement au Mont Saint-Eloi dans le secteur d’Arras toujours face aux mêmes divisions allemandes, sa défense des abords de Lille puis sur la Lys avant le repli sur Dunkerque et l’évacuation lors de l’opération Dynamo – Photos, cartes.

Georges BERNAGE, Dunkerque, la marine française en enfer, in 39/45 Magazine n°345 (Heimdal, 2017)

Henry BIDOU, La bataille de France (10 mai – 25 juin 1940) (Editions du milieu du monde, 1941) : livre de plus de deux cinquante pages retraçant les grandes lignes des opérations militaires à l’Ouest en mai et juin 1940 (Drôle de guerre, blocus dans l’Atlantique, manœuvre Dyle-Breda, Canal Albert, Hannut/Gembloux, Ardennes, Meuse avec Dinant et Sedan, Sambre, Avesnois, Oise, Dunkerque, Ligne Weygand, résistance face à Fall Rot, Ligne Maginot, Alpes) mettant en avant la combativité de l’armée française, les écarts alors perçus avec l’armée allemande (supériorité en chars et en avions).

Jean-Paul PALLUD, Blitzkrieg à l’Ouest (Heimdal, 2000)

Jean-Charles STASI, Dunkerque 1940 Opération Dynamo (Heimdal, 2017)