Longpré-les-Corps-Saints 1940

Longpré-les-Corps-Saints marque la limite est de la 2ème Division Légère de Cavalerie (DLC) en position sur la Somme (Ligne Weygand) après avoir participé aux combats contre la tête de pont allemande d’Abbeville. Dans la nuit du 4 au 5 juin 1940, des éléments de la 5ème Division d’Infanterie Coloniale (DIC) qui relèvent plus largement la 3ème Division Légère de Cavalerie (DLC) s’y installent, le reste de la ligne tenue par la 2ème Division Légère de Cavalerie (DLC) devant être reprise par la 31ème Division d’Infanterie (DI).

Publicités

Mais le 5 juin 1940, après avoir liquidé la poche de Dunkerque, les Allemands déclenchent la seconde partie de la bataille de France en lançant l’opération Fall Rot. La 2. Infanterie-Division (mot.) lance l’assaut sur Condé-Folie à l’est et sur Fontaine-sur-Somme à l’ouest.

Longpré-les-Corps-Saints est soumis à d’intenses bombardements toute la journée. La situation est critique de part et d’autre. Une première attaque par la 5. Panzer-Division est repoussée. Totalement encerclés, les hommes de la 5ème Division d’Infanterie Coloniale (DIC) résistent encore une bonne partie du 6 juin 1940 alors que les combats se sont déjà déplacés bien plus au sud…

Bibliographie :

Jean-Yves MARY, Les chars français au combat, la cavalerie, in 39/45 Magazine hors-série Historica73 (Heimdal, 2011)

Jean-Yves MARY, Le carrousel des Panzers, volume 2 (Heimdal, 2011)