Flavion 1940

Suite au franchissement de la Meuse à Dinant par les Allemands, le commandement français envoie la 1ère Division cuirassée sur Flavion, village belge sur la Sambre situé entre Philippeville et Dinant. Il s’agit du deuxième affrontement entre grandes unités blindées après celui de Hannut/Gembloux. Les 15 et 16 mai 1940, une bataille de rencontre se déroule contre les 5. Panzer-Division et 7. Panzer-Division appuyées ensuite par la 8. Infanterie-Division. Malgré la bonne tenue au combat des chars français face à leurs adversaires allemands, la division française s’effondre dominée tactiquement par ses adversaires et surtout en raison d’une gestion particulièrement défaillante de la logistique. En effet, une partie de ses unités se trouve également surprise en pleine phase de ravitaillement. Incapable de manœuvrer et souffrant de lourdes pertes, la 1ère Division Cuirassée doit se replier sur Avesnes-sur-Helpe où l’achève la 7. Panzer-Division.

Publicités

Bibliographie

Repères bibliographiques

Comme pour la majorité des combats de mai 1940, les ouvrages de référence de Jean-Yves MARY parus aux Editions Heimdal constituent une bonne base documentaire, en particulier le Mémorial de la bataille de France volume 1, Le corridor des Panzers volume 1 et volume 2.

Sur l’engagement plus spécifique français, le livre La 1ère Division Cuirassée au combat de Jean-Robert GORCE représente un ouvrage indispensable qui peut être complété par l’Arme blindée française tome 1, mai-juin 1940, les blindés français dans la tourmente.

Côté allemand, la littérature reste principalement dominée par les écrits d’Erwin ROMMEL. Le mythe de la guerre-éclair de Karl-Heinz FRIESER abord également le sujet.

Livres

Magazines et périodiques