Opération Vistule-Oder 1945

Au cours de la Seconde Guerre mondiale en Europe, l’opération Vistule-Oder est l’offensive soviétique déclenchée à partir des têtes de pont sur la Vistule le 12 janvier 1945 qui permet à l’Armée Rouge d’encercler la Prusse Orientale et de se porter sur l’Oder afin de menacer directement Berlin.

Publicités

Bibliographie :

Yves BUFFETAUT, Et si Berlin était tombé en février 1945 ?, in Batailles n°91 (Ysec, 2020) : article de treize pages sur l’opération Vistule-Oder, l’écroulement du front allemand à l’image de la disparition de la 17. Panzer-Division puis la décision de Joseph STALINE de réorienter les efforts sur la Poméranie, l’Autriche et la Tchécoslovaquie à son retour de la conférence de Yalta pour s’assurer de positions plus avantageuses avant de mettre prématurément fin à la Seconde Guerre mondiale en Europe en s’emparant trop vite de Berlin – Texte, cartes, photos.

Nicolas PONTIC, Le III. Reich à l’agonie, situation générale début 1945, la Wehrmacht tire ses dernières cartouches, in Ligne de Front hors-série n°39 (Caraktère, 2020) : article de douze pages sur la situation de la composante terrestre de l’armée allemande début 1945 après l’échec de la contre-offensive des Ardennes et à la veille de l’offensive soviétique Vistule-Oder (production de guerre, crise des effectifs, stratégie pour la bataille d’Allemagne) – Texte, photos, cartes.

Jacques WIACEK, Pendant ce temps-là à l’Est !, in Mook 19445 (Weyrich, 2020) : article de dix pages sur les conséquences indirectes de la batailles des Ardennes sur la Seconde Guerre mondiale en Europe en raison de l’avance parallèle soviétique à l’Est en Hongrie, en Pologne (opération Vistule-Oder), en Autriche et en direction de Berlin – Texte, photos.