The Battles of El Alamein, The End of the Beginning – Battle Craft #1 (Pen & Sword, 2022)

Home » Editeurs » Pen & Sword Books » Battle Craft Serie (Pen & Sword) » The Battles of El Alamein, The End of the Beginning – Battle Craft #1 (Pen & Sword, 2022)
Publicités

Recension

La fin du début, le commencement de la fin

El Alamein reste l’un des tournant de la Seconde Guerre mondiale face au Troisième Reich. Cette bataille reste à jamais le premier coup de semonce avant l’anéantissement de la 6. Armee à Stalingrad. La Wehrmacht atteint sur tous les front son point culminant avant de se voir repousser inexorablement. Les deux batailles possèdent d’ailleurs cette similitude qui consiste à freiner puis stopper l’avance allemande avant d’inverser le mouvement.

Les combats aux portes de l’Egypte clôturent la phase d’expansion et permettent de provoquer le commencement du reflux.

Chefs et unités

Le livre s’ouvre les portraits des quelques principaux chefs des deux camps et de l’ordre de bataille dans un format assez classique. En effet, celui-ci se contente de lister les grandes unités engagées au 23 octobre 1942 mais il serait intéressant d’y inclure des éléments qualitatifs comme le nombre de combattants, de chars, de pièces d’artillerie, de véhicules, d’avions, voire même des stocks de munitions et d’essence.

Une scénographie complexe mais rythmée

Dans ce volume inaugural de la série Battle Craft, son auteur, Ben SKIPPER, choisit une présentation à la façon d’une pièce de théâtre. De Gazala à l’opération Supercharge, plusieurs actes et scènes s’enchaînent.

Il y a tout d’abord le bon allemand qui part de Tobrouk et de Gazala qui permet à Erwin ROMMEL d’espérer s’emparer de l’Egypte (voir ses préparatifs d’invasion dans Batailles95). Le premier acte peut alors commencer.

Un peu comme sur les contreforts du Caucase et du pétrole, l’offensive germano-italienne se meurt sur les lignes de la 8th Army. Une ultime tentative se déroule, une sorte d’entracte actif, à Alam Halfa pendant que Bernard MONTGOMERY, patiemment, fourbit ses armes dans une approche qui restera sa marque de fabrique.

Le contre se déroule en trois temps : l’attaque britannique initiale avec l’opération Lightfoot, une mêlée incertaine avant le coup de massue de l’opération Supercharge qui met tout le monde d’accord.

Là aussi, comme à Stalingrad, la victoire alliée met du temps à se dessiner. On peut toujours s’émerveiller de la capacité de résistance allemande face à un rapport de force défavorable, mais la victoire est pour les Alliés. Avec moins de panache peut-être (ce n’est même pas certain), elle n’en reste pas moins efficace et met en place ce qui vaincra la Wehrmacht qui se son côté se trouve incapable de trouver une alternative pour s’y opposer. L’alignement doctrine-matériels-plans opérationnels passe désormais définitivement du côté des Alliés.

La moitié historique de ce Battle Craft rend bien compte des combats qui se déroulent à l’entrée de l’Egypte qui ne peuvent se résumer à la seule phase offensive britannique. La construction à base d’actes et de scènes façon pièce de théâtre représente un moyen pédagogique efficace.

Des maquettes, des chars et des avions

La seconde moitié du fascicule propose de détailler deux chars et deux avions en s’appuyant sur des maquettes. Contrairement aux autres collection se terminant en « Craft », les profils couleurs sont plutôt à l’échelle 1/72ème, voire 1/144ème. Deux fois plus petit en fait que le modèle reproduit sur la couverture. Les photos des dioramas et des modèles montés peints se révèlent également d’une taille plus petite. Un peu dommage pour le plaisir des yeux.

La seule petite suggestion d’amélioration concernent les profils et les maquettes qui ne représentent que des matériels. Dommage de ne pas profiter de cette collection davantage axée sur la « bataille » pour ne pas intégrer des scénettes et des gros plans de figurines. Un diorama d’une position tenue par un groupe de combat ou un point d’appui en plein désert aurait de la gueule !

Un lancement réussi !

Malgré cette dernière remarque, Battle Craft semble partir sur de bonnes bases pour renouveler le genre des fascicules historiques chez Pen & Sword.

Boutique

Thèmes abordés

Sommaire détaillé

  • Introduction
  • The Battles of El Alamein
    • Setting the Scene: Key Commanders of El Alamein; The Principal Cast
    • The Supporting Cast – Order of Battle as of 23 October 1942
    • Prelude: The Battles of Gazala and Mersa Matruh
    • Act One: The First Battle of El Alamein: A Line int the Sand
    • Interlude – Taking Stock and Battle of Alam Halfa
    • Acte Two, Scene One: The Second Battle of El Alamein, Operation Lightfoot
    • Acte Two, Scene Two: Dogfight: The Inferno Continues
    • Acte Two, Scene Three: Supercharge: Let Slip the Dogs of War
    • Ending
  • Quartermaster’s Section
    • Introduction
    • Crusader Tank
    • Panzer III Ausf. L
    • Messerschmitt Bf 109 E-4/N Trop
    • Curtiss P-40

Caractéristiques

  • ISBN : 9781399007627
  • Nombre de pages : 64
  • Langue : Anglais
  • Reliure : brochée, couverture souple
  • Dimensions : 21 x 29,7 cm
  • Prix conseillé France à la date de parution : N/A

Liens externes

Pen & Sword Books Tank Craft #1