La guerre, la penser & la faire (Editions Jean-Cyrille Godefroy, 2020)

Home » Editeurs » Editions Jean-Cyrille Godefroy » La guerre, la penser & la faire (Editions Jean-Cyrille Godefroy, 2020)
Publicités

Présentation

Pendant les soixante-quinze qui suivent la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’Europe ne connaît plus de guerre de haute intensité tandis que disparaissent au fil des ans ceux ayant connu ce continent ravagé. Cela ne veut cependant pas dire qu’il n’y a pas eu de conflit ou que des puissances européennes n’ont pas été engagées dans des conflits plus ou moins lointains, longs et intenses. En fait, la guerre ne cesse d’être présente sous différente forme. Michel GOYA rappelle d’ailleurs très bien dans son ouvrage Le temps des guépards que la France ne cesse de guerroyer et que le terrorisme déborde depuis plusieurs décennies sur son propre sol.

La disparition du Pacte de Varsovie et de l’URSS qui marque la Guerre froide semble éloigner pour toujours la guerre du continent européen. Et un certain nombre de pays, dont la France, de s’empresser de toucher les « dividendes de la paix », trouvant là une belle excuse à repousser à plus tard des arbitrages financiers globaux en sacrifiant les budgets des Armées. Pourtant, la Première Guerre du Golfe et les attentats qui entrainent un nouveau conflit global, mais asymétrique et de faible intensité, sans parler du long épisode de l’ex-Yougoslavie, constituent une alarme permanente que peu de responsables acceptent d’entendre et de traduire en actes. Il faut le réveil de la Chine et les soubresauts venant de la Russie pour commencer à refaire resurgir le spectre d’une « vraie » guerre entre grandes puissances industrielles voire nucléaires.

Bref, il est donc nécessaire de se reposer la question de qu’est-ce la guerre en gardant en tête qu’il s’agit d’une notion malléable et qui revêt de multiples formes.

La guerre, la « vraie », celle qui engage toute une nation revient et il convient de s’y préparer. Mais, au fait, de parle-t-on ? C’est à cette question que répond Benoist BIHAN dans un essai structuré avec des chapitres relativement courts compilant et classant cinquante-huit de ses textes rédigés pour le magazine DSI de septembre 2009 à fin 2015. Une période clef dominée par des conflits asymétriques qui s’éternisent et le retour progressif des menaces interétatiques dont le conflit né en Ukraine à partir de 2014 avec l’annexion de la Crimée par la Russie et le séparatisme du Donbass et de Louhansk.

Recensions

Autres sites

Thèmes abordés

Sommaire détaillé

  • Stratégie à tous les étages (préface de Michel GOYA)
  • Introduction
  • Considérer
    • Grande stratégie
    • Géo-stratégie
    • Le syndrome du bon élève
    • Les armées servent, d’abord, à faire la guerre
    • Les forces armées sont un outil
    • Les limites de la stratégie sur atlas
    • La « période initiale de la guerre »
  • Comprendre
    • Du danger des « évidences historiques »
    • De la force des armées
    • Y a-t-il des principes à la guerre ?
    • Dangereux archaïsmes
    • Des exemples choisis, pensée militaire et manipulation de l’histoire
    • Qu’est-ce qu’une armée performante ?
    • « L’approche indirecte », histoire d’une imposture
  • Imaginer
    • Avoir le temps, penser la durée comme outil stratégique
    • « Souple, félin et manœuvrier » ? Le culte des forces légères en France et ses conséquences
    • L’élévation vers la stratégie
    • Stratégie durable
    • Réformateurs militaires
    • Doctrines importées
    • Libérer la pensée stratégique pour limiter la guerre
  • Mobiliser
    • Préparer la guerre
    • De la mobilisation générale à la mobilisation intégrale
    • Le charme dangereux des petites armées
    • Stratégie des moyens humains
    • Polyvalence
    • Opinion publique et stratégie
  • Organiser
    • Masse critique
    • Elaborer une stratégie nationale, une question de méthode
    • Aux sources de la supériorité militaire
    • Airlift, un fantasme militaire exemplaire
    • Réhabiliter l’organique
    • Distribution stratégique des forces
    • Stratégie et doctrines militaires
  • Décider
    • Leadership stratégique
    • Embrasser l’incertitude
    • Le temps de la décision
    • Mission Creep
    • Le commandement, reflet d’une conception de la guerre
    • Organiser le commandement
    • Mésestimer l’adversaire
    • « Solution militaire »
  • Frapper
    • Repenser l’attrition
    • Opérations sur les perceptions
    • Frappes de décapitation ?
    • Usure et anéantissement
    • La diplomatie comme moyen de la guerre
    • Organisations combattantes
  • Vaincre… ou pas
    • De la victoire
    • Escalades vers la défaite
    • Les conséquences stratégiques des insurrections
    • Les conséquences des guerres lointaines
    • Expéditions punitives
    • Les possibilités d’une défaite
    • Les limites des guerres sous-traitées
    • La crise du modèle expéditionnaire

Caractéristiques

  • ISBN : 9782865533060
  • Nombre de pages : 320
  • Langue : Français
  • Reliure : Collée, couverture souple
  • Dimensions : 15,5 x 24 cm
  • Prix conseillé France à la date de parution : 24 € TTC