La 1ère Division Cuirassée au combat (Arès, 2016)

Très belle réussite que cet historique de la 1ère Division Cuirassée (DCR) particulièrement complet et richement illustré. Exercice délicat, car les archives sont rares compte tenu de la défaite et des conditions de la disparition de la division dans les combats. Réunir une iconographie que ne fasse pas uniquement la part belle aux clichés des carcasses de chars pris par les vainqueurs est une véritable gageure. Le pari est réussi, très bien réussi d’ailleurs.

Lire la suite « La 1ère Division Cuirassée au combat (Arès, 2016) »

En mai 1940, fallait-il entrer en Belgique ? (Economica, 2000)

L’Histoire semble condamner définitivement la manœuvre Dyle-Breda qui consiste à faire entrer en Belgique l’aile mobile française et le British Expeditionary force le 10 mai 1940 en réaction de la triple invasion allemande des Pays-Bas, de la Belgique et du Luxembourg. En effet, sa mis en action facilite l’enveloppement qui résulte du franchissement de la Meuse de Sedan à Dinant par le corps de bataille principal allemand qui vient de franchir les Ardennes en trois jours. Le résultat est connu, c’est Dunkerque et l’anéantissement d’une partie importante de l’armée française et britannique tant d’un point quantitatif que qualificatif. Alors pourquoi se poser encore la question du bien fondé de cette manœuvre ?

Lire la suite « En mai 1940, fallait-il entrer en Belgique ? (Economica, 2000) »

GBM n°131 (Histoire & Collections, 2020)

GBM 131Alors que se profile le 80ème anniversaire de la défaite de 1940, soulignons tout d’abord l’extraordinaire travail entrepris par François VAUVILLIER avec quelques acolytes (dont les regrettés Jacques SICARD et Pascal DANJOU) et son équipe dans la connaissance de l’armée française de l’époque. Ce numéro de GBM en est un nouvel exemple. Il faut dire que l’historiographie de la Seconde Guerre mondiale a été longtemps malmenée, et l’est encore trop souvent. La défaite de la France et l’humiliation subie ont été un traumatisme qui a plombé très longtemps toute étude sur l’armée française. En fait, l’histoire de l’armée française est l’un des parents pauvres de la littérature consacré à l’histoire militaire du XXème siècle (au même titre que celle des autres nations autres que les blockbusters que sont l’Allemagne et dans une moindre mesure les Etats-Unis, l’URSS et la Grande-Bretagne). Si GBM et les Editions Histoire & Collections, ainsi que Jean-Yves MARY chez Heimdal, font revivre l’armée française du début de la Première Guerre mondiale, l’histoire de nos engagements après 1945 est toujours en jachère éditoriale où surnagent cependant quelques initiatives encore trop isolées (voir Batailles n°87 ou l’article de Michel GOYA dans Batailles & Blindés n°94). Lire la suite « GBM n°131 (Histoire & Collections, 2020) »

Ligne de Front n°83 (Caraktère, 2020)

Ligne de Front 083Ligne de Front propose dans se première livrée de 2020 un retour sur plusieurs symboles de la Seconde Guerre mondiale. A commencer par le sujet qui fait la une de la couverture, mais pas que… A méditer car 75 ans ou 80 ans après les faits, c’est à la fois beaucoup mais peu. Suffisamment en tout cas pour prendre de la distance historique, regarder l’après et commencer à comprendre les enchaînements qui se produisent. D’un point de vue historiographie, nous sommes ici comblés. Lire la suite « Ligne de Front n°83 (Caraktère, 2020) »