Ligne de Front hors-série n°44 (Caraktère, 2021)

Aussi « ancienne », un peu plus d’un siècle, que les chars eux-mêmes, la lutte antichar reste souvent en retrait dans les études alors qu’elle demeure au premier plan dans la tête les états-majors et des soldats. Les conceptions françaises de l’emploi des chars, et celles de Maurice GAMELIN, sont ainsi fortement influencées par la perception de son efficacité (voir par exemple GBM n°139). Bien plus contemporaine, la livraison à un pays de missiles FGM-148 Javelin peut être un message fort d’appui ou ressenti comme une provocation comme le montre l’exemple ukrainien. Car le combat char contre char ne représente presqu’une exception tant les fantassins sont les premiers, et la plupart du temps, confrontés seuls à la terreur des blindés.

Ligne de Front se propose d’aborde le sujet en se concentrant sur le cas de l’armée allemande de la Première Guerre mondiale à la Seconde. En apparence, un classique qui pourrait ne pas être aussi classique que cela…

Publicités

En retard sur les Alliés dans le domaine des chars, les Allemands sont en effet les premiers confrontés à cette nouvelle arme. Encore peu fiables, les engins deviennent cependant vite monstrueux pour les fantassins démunis de capacités efficaces de riposte avec les moyens dont ils disposent immédiatement. Conformément aux traditionnels principes de l’adaptation et de la course entre le feu et la cuirasse, ils mobilisent toute une palette de leur arsenal face à cette nouvelle menace : mines, artillerie de tous calibres, mitrailleuses, fusils antichar, mortiers de tranchée… Les bases sont jetées dans l’urgence mais s’organisent et se développent. Le panorama relatif à la Première Guerre mondiale (seize pages) est probablement le morceau plus original du numéro.

Celui-ci étudie ensuite l’arsenal antichar allemand de la Seconde Guerre mondiale selon quatre thèmes : les canons antichars traditionnels, les armes individuelles, les chasseurs de chars (un très gros tiers du numéros) et les avions antichars.

Rien de bien original pour les lecteurs déjà équipés des numéros des Editions Caraktère consacrés à l’un ou l’autre des thèmes, ou encore des parutions des derniers mois sur les Panzerjäger et Jagdpanzer dans le paysage francophone et anglophone.

Poutre son chapitre conséquent consacré à la Première Guerre mondiale, l’autre intérêt du numéro est de proposer une juxtaposition de synthèses par typologie d’armement des matériels réellement mis en ligne au cours du conflit par les forces armées du Troisième Reich. Petite originalité, l’évocation des projets de Tankjäger au début des années 30.

La conclusion rappelle utilement que les concepts mis en œuvre par les Allemands sont largement repris après-guerre. Les projets aussi d’ailleurs (mais ceux-ci ne sont néanmoins pas présentés dans ce numéro – se référer à Wehrmacht 46).

Sont évoqués par le texte et l’iconographie (photos et/ou profils couleurs) les armements suivants :

Faute d’un réel schéma des évolutions doctrinales et matérielles comme peut le proposer GBM et François VAUVILLIER à propos des matériels français, ce numéro reste essentiellement une évocation littéraire des matériels mis en ligne. Quelques encarts présentent rapports d’époque et des témoignages. Pas vraiment encyclopédique, pas vraiment analytique, un sujet maintes fois repris, illustrations majoritairement déjà connues, les abonnés risquent donc de rester sur leur faim… Les lecteurs nouveaux ou pas encore dotés de la panoplie des Ligne de Front, Aérojournal, Batailles & Blindés, Trucks & Tanks Magazine ou du Guide du Landser y trouveront certainement de quoi étancher une soif de curiosité. L’histoire globale et comparée de la lutte antichar de la Première Guerre mondiale à aujourd’hui dans toutes ses dimensions reste donc à écrire… A conduire de s’extraire du biais germanique et de l’angle essentiellement Seconde Guerre mondiale.

Sommaire

  • Le Landser face au char
  • Aux origines du tank et de l’anti-tank
  • Le Pak, bouclier antichar du Landser
  • Les armes individuelles antichars
  • Panzerjäger & Jagdpanzer
  • Kanonenvogel, les Panzerjäger de la 3ème dimension
  • Conclusion

Caractéristiques

  • Nombre de pages : 98
  • Langue : Français
  • Reliure : brochée
  • Dimensions : 21 x 29,7 cm
  • Prix conseillé France à la date de parution : 11,50 € TTC

1 réflexion sur « Ligne de Front hors-série n°44 (Caraktère, 2021) »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.