LOS ! n°56 (Caraktère, 2021)

Si les Allemands initient la guerre sous-marine de masse, ils ne sont pas les seuls à déployer des submersibles. En témoigne ainsi l’article sur l’USS Squalus ou le suborama consacré aux Canadiens. Le potentiel représenté par ce nouveau vecteur de combat ne s’arrête pas aux seules torpilles et comprend le mouillage de mines avant d’intégrer une panoplie de missiles à partir de la Guerre froide. Si le mouillage des mines ne fait pas rêver malgré son efficacité, le sous-marin capte l’attention populaire et se prête facilement aux jeux de simulation. A découvrir dans ce numéro de LOS ! Mais pas seulement, car les combats de surface ont également leur place dans ce numéro bien varié et toujours aussi bien illustré (cartes, vues 3D, photos) où il ne faut regretter que l’absence de sujet post-1945 sauf l’actu.

Publicités

Recension

U-Bunker Saint-Nazaire

Rédigé par Jean-Baptiste BLAIN (voir son très intéressant site internet sur le sujet), l’article sur le bunker abri allemand de Saint-Nazaire apporte de nombreux compléments d’information à la littérature parue sur le sujet (LOS ! n°42, Les bases de sous-marins et de vedettes du Mur de l’Atlantique). Il comprend un très original rappel de l’origine de ce type d’ouvrages chez les Allemands qui remonte à la Première Guerre mondiale. La description des différentes phases de construction permet de visualiser et de se représenter l’ampleur d’un tel chantier.

Loin de ne servir que d’abri, le base fonctionne comme un véritable chantier de réparation navale, cette seconde fonction étant souvent peu valorisée dans l’historiographie. L’iconographie s’attache ainsi principalement à montrer les phases de construction de la bases et les activités d’entretien des sous-marins allemands.

Guadalcanal, tournant du Pacifique

Dans une historiographie reposant essentiellement sur la vision américaine, Midway représente le tournant éclatant de la guerre du Pacifique. Si la bataille aéronavale représente assurément une victoire pour les Etats-Unis au goût de revanche sur Pearl Harbor, les espoirs japonais de vaincre en Asie et sur les mers de la région s’éteignent à Guadalcanal comme le montre l’ouvrage de Simon LE BOUCHE sur l’année 1942. Les combats qui s’y déroulent mettent la logistique nippone à rude épreuve et durent de longs mois, consumant ainsi d’importants moyens militaires.

Le « pont naval » naval, appelé « Tokyo Express » par les Américains, saigne les moyens maritimes japonais. Plusieurs combats animent ainsi les Salomon, à Tassafaronga, Blackett, Rice Anchorage, Kula, Kolombangara, Vella, Horaniu, Vella Lavella, Saint George de mi 1942 à mi 1943. Les lecteurs souhaitant en savoir davantage sur certains d’entre eux peuvent se plonger dans Les grandes batailles navales & aéronavales de la guerre du Pacifique. L’iconographie comprend de nombreuses vues 3D du destroyer japonais classe Kagero.

Et aussi…

Le seul article qui ne concerne pas la Seconde Guerre mondiale, à l’exception des rubriques d’actualité, concerne le corsaire allemand Hilfskreuze Möwe et ce type de guerre navale de 1915 à 1917 en complément de l’offensive des premiers sous-marins. Décidément, la Seconde Guerre mondiale menée sur les mers par l’Allemagne est vraiment le prolongement de la Première

Sommaire

Actu

Xavier TRACOL, Arcade & périscope, les jeux de simulation sous-marine (2ème partie) : article de cinq pages sur les jeux vidéo d’arcade simulant des sous-marins et le passage progressif aux jeux vidéo sur borne – Texte, photos.

Jean DESSOLY, Du puits à mines au tube lance-torpilles, la seconde génération de sous-marins mouilleurs de mines : article de huit pages sur les sous-marins britanniques, allemands, américains, japonais, italiens, français, turcs, roumains, polonais, hollandais, suédois, finlandais, estoniens et soviétiques destinés au mouillage de mines – Texte, photos.

Pascal COLOMBIER, Tokyo Express, prochain arrêt, Guadalcanal ! : article de vingt-quatre pages sur le « Tokyo Express » japonais à destination de Guadalcanal et les affrontements qu’il génère (Salomon, Tassafaronga, Blackett, Rice Anchorage, Kula, Kolombangara, Vella, Horaniu, Vella Lavella, Saint George) de mi 1942 à mi 1943 – Texte, cartes, photos, vues 3D.

Jean-Baptiste BLAIN, Le U-bunker de Saint-Nazaire : article de quinze pages sur les différentes étapes de la construction du U-Bunker Saint-Nazaire, son emploi comme abri et chantier de réparation navale – Texte, photos, plans.

Pierre ILTIS, La saga su SMS Möwe, pirate du Kaiser : article de quatorze pages décrivant le parcours opérationnel du SMS Möve au cours de la Première Guerre mondiale – Texte, cartes, photos.

Jean DESSOLY, Il faut sauver l’USS Squalus ! : article de six pages sur le naufrage de l’USS Squalus et le sauvetage en profondeur de son équipage, puis son renflouement avant de reprendre du service sous le nom d’USS Sailfish – Texte, photos.

Jean DESSOLY, Suborama Canada : article de deux pages sur les sous-marins canadiens de la Première à la Seconde Guerre mondiale – Texte, photos.

Caractéristiques

  • Nombre de pages : 82
  • Langue : Français
  • Reliure : brochée
  • Dimensions : 21 x 29,7 cm
  • Prix conseillé France à la date de parution : 7,50 € TTC

Liens externes

2 réflexions sur « LOS ! n°56 (Caraktère, 2021) »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.