Batailles n°93 (Ysec, 2021)

L’intégration des magazines Batailles et 2e Guerre Mondiale se poursuit avec ce numéro malgré le départ de Nicolas PONTIC qui rejoint les Editions Caraktère. Dans cet esprit, la rubrique « grands films de guerre » renait et l’habituel article sur un circuit ou un musée s’enrichit des pérégrinations de Benoît RONDEAU.

Publicités

Recension

En complément d’un dossier sur la bataille de Normandie composé de trois articles, le sommaire aborde également quelques sujets clefs de la Seconde Guerre mondiale.

Casser Enigma, un succès collectif

Les lecteurs découvrent ainsi les travaux entamés par les Polonais, hébergés ensuite par les Français puis poursuivis par les Britanniques pour casser les codes des machines à crypter Enigma utilisées par les Allemands. Ce succès permet aux Alliés de lire à livre ouvert dans les communications allemandes leur donnant la capacité d’anticiper et de bénéficier d’un niveau inégalé d’informations sur l’adversaire. Un texte qui permet de comprendre comment les Alliés acquièrent un avantage stratégique essentiel sur de nombreux fronts en mer et sur terre, mais qui questionne également sur certains choix.

Parachutistes et bombardiers de la Luftwaffe

Loin d’être une étude sur l’ensemble de l’opération Merkur, l’article sur l’invasion allemande de la Crète se focalise essentiellement sur l’affrontement entre parachutistes allemands et les Australiens, notamment à Réthymnon. Benoît RONDEAU insiste sur l’incertitude des combats qui règne plusieurs jours avant que la situation ne se décante en faveur des Allemands, étant entendu que ce sont plutôt les chasseurs alpins qui permettent d’emporter la décision grâce à la capacité des parachutistes de sécuriser in extremis Maleme, seule porte d’entrée pour faire parvenir des renforts.

Assez peu connue, l’opération Steinbock rappelle que la Luftwaffe ne reste pas totalement inactive à l’Ouest face aux raids alliés qui dévastent les agglomérations allemandes. La Grande-Bretagne reste ainsi sous la menace des bombes allemandes tout au long de la guerre. Le détail des missions menées dans les premiers mois de 1944 démontre cependant l’épuisement de la Luftwaffe qui se révèle incapable de monter et de soutenir dans la durée des raids de plusieurs centaines de bombardiers contre les grandes agglomérations. La seule possibilité de frapper la Grande-Bretagne au cœur reste après cet échec l’utilisation des V1 et V2 alors que les Alliés procèdent à des raids de plus en fréquents et massifs sur le territoire du III. Reich.

Normandie 1944

Au sujet de la Normandie, Batailles liste l’importante panoplie de nouveaux chars et chasseurs de chars alors mis en ligne par chacun des camps : Sherman Duplex Drive, Sherman Crab, Sherman Flail, Churchill AVRE, Churchill ARK, Cromwell, Centaur, Achilles, Archer, Sherman Firefly, M4A1 (76) Sherman, M4A4E2 Sherman Jumbo, M18 Hellcat, Panzer VI Ausf. B Königstiger, Jagdpanther et Jagdpanzer IV.

Si le port artificiel d’Arromanches reste particulièrement célèbre, il ne faut pas oublier celui d’Omaha Beach détruit par la tempête qui sévit en Manche. De quoi rappeler la précarité des lignes logistiques alliées et l’importance des moyens déployés pour les assurer. Le plus intéressant reste l’analyse de la tempête elle-même et l’explication des dégâts qu’elle provoque. Enfin, ce numéro comprend également le témoignage d’un infirmier de la 275. Infanterie-Division confrontée à l’opération Cobra et à ses suites. Le texte procure une vision des événements différente de celle des combats proprement dits, mais particulièrement intéressante. Elle souligne également le quotidien du personnel sanitaire engagé avec les unités combattantes.

Et aussi…

Ce numéro n’oublie pas l’Asie et le Pacifique avec un article sur la conquête de Saipan.

Sommaire

  • Biblio
  • Actu
  • Benoît RONDEAU, Un taxi pour Tobrouk
  • Benoît RONDEAU, Crète 1941, Fallschirmjäger vs Australiens : article de huit pages sur l’engagement des troupes australiennes au sein de la Creforce en Crète, détaillant plus particulièrement les combats pour Réthymnon face aux éléments de la 7. Flieger-Division et insistant sur le côté très longtemps incertain de l’opération Merkur – Texte, photos, cartes.
  • Yves BUFFETAUT, Opération Steinbock, printemps 1944, un désastre pour la Luftwaffe à la veille du Débarquement : article de seize pages décrivant les efforts allemands de répliquer aux bombardements stratégiques alliés qui s’abattent sur le III. Reich en déclenchant l’opération Steinbock décidée fin 1943 et lancée début 1944 sur les agglomérations britanniques, décrivant les objectifs et les résultats ainsi que les pertes civiles et en appareils (Junkers Ju 88, Dornier Do 217, Junkers Ju 188, Heinkel He 177, Messerschmitt Me 410 et Focke-Wulf Fw 190), soulignant le caractère démesuré de l’effort demandé à la Luftwaffe alors que se profile le Débarquement allié (opération Overlord) – Texte, photos, profils couleurs.
  • Benoît RONDEAU, Normandie 1944, l’entrée en lice de nouveaux blindés : article de six pages listant les nouveaux chars et chasseurs de chars engagés en Normandie (Sherman Duplex Drive, Sherman Crab, Sherman Flail, Churchill AVRE, Churchill ARK, Cromwell, Centaur, Achilles, Archer, Sherman Firefly, M4A1 (76) Sherman, M4A4E2 Sherman Jumbo, M18 Hellcat, Panzer VI Ausf. B Königstiger, Jagdpanther et Jagdpanzer IV ) – Texte, photos, profils couleurs.
  • Yves BUFFETAUT, A la recherche du port disparu : le Mulberry A : article de huit pages sur le port artificiel d’Omaha Beach (Mulberry A) décrivant sa réalisation puis sa destruction lors de la tempête qui sévit sur la Manche du 19 au 22 juin 1944, montrant que les caractéristiques en termes de vent et de creux de la mer ne sont pas exceptionnels mais que le moment est particulièrement inopportun – Texte, photos.
  • ?, La Kampfgruppe Heintz et l’opération Cobra, témoignage d’un infirmier : article de six transcrivant le témoignage d’un infirmier de la 275. Infanterie-Division capturé par les Américains dans la foulée de l’opération Cobra évoquant les conditions d’intervention du personnel sanitaire, la vie quotidienne des soldats allemands dans la bataille des haies, du rôle de l’aviation alliée et des tentatives de repli face à l’avance alliée en direction de Vire – Texte, photos.
  • Christophe PRIME, Casser Enigma, une victoire partagée : article de huit pages sur le décryptage par les Alliés des codes des machines allemandes Enigma qui commence avec les Polonais, se poursuit en France puis avec les Britanniques, permettant ainsi la mise en place du service d’interception Ultra qui nécessite des mises à jour tout au long du conflit et provoque la mise en service de premiers « ordinateurs » – Texte, photos, reproductions couleurs d’objets d’époque.
  • Benoît RONDEAU, La conquête de Saipan, 15 juin – 9 juillet 1944 : article de dix pages sur la prise de Saipan (opération Forager) par les Américains des 2nd US Marine Division, 4th US Marine Division et 27th US Infantry Division décrivant les principales actions militaires américaines et évoquant les suicides massifs de soldats et de civils japonais à la fin de la bataille – Texte, photos, cartes.
  • Benoît RONDEAU, Le champ de bataille d’El Alamein (1ère partie), le musée

Profils couleurs

Caractéristiques

  • Nombre de pages : 82
  • Langue : Français
  • Reliure : brochée
  • Dimensions : 21 x 29,7 cm
  • Prix conseillé France à la date de parution : 8,20 € TTC

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.