Loss and Redemption at St. Vith, The 7th Armored Division in the Battle of the Bulge (University of Missouri Press, 2020)

Les historiques des unités américaines dans la Seconde Guerre mondiale sont malheureusement plutôt rares. Encore plus quand ils sont épais et qu’ils ne se limitent pas à une collection d’images issues des archives officielles. Alors, un livre uniquement dédié à l’engagement de la 7th US Armored Division dans les Ardennes est un petit événement. Dans le cas présent, c’est bien plus que cela !

Publicités

Ecrit en anglais, le livre en format broché comprend près de trois cent pages uniquement de texte que complètent annexes, index et sources. Un cahier photo est également présent au milieu. Son auteur, Gregory FONTENOT est un militaire de carrière ayant l’expérience du combat. Son prisme est donc à la fois historique mais aussi opérationnel, une qualité finalement assez peu répandue parmi les rédacteurs d’études sur les opérations militaires. Les principes clausewitziens sont ouvertement à l’honneur (brouillard de la guerre, friction, etc.). Bref, tout cela promet !

Le contenu est à la hauteur des espérances dans les détails apportés, l’analyse proposée et le champ chronologique historique couvert. En effet, l’auteur prend un soin particulier à retranscrire le contexte décisionnel de chacun des camps en fonction des connaissances à disposition des décideurs : un choix indispensable pour comprendre les réactions prises sans juger uniquement avec les yeux de celui ou celle qui connaît le dénouement final ou qui a une vision globale du champ de bataille que les acteurs n’ont bien évidemment pas au moment des faits. Le cloisonnement décisionnel est d’ailleurs bien retranscrit au fil des pages.

Se focaliser sur la seule 7th US Armored Division est également des plus pertinents. Lors des combats dans les Ardennes face à l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel, elle illustre tout à la fois la rapidité de la réaction américaine, l’initiative de ses chefs (le récit de la mise en alerte de la division est particulièrement éclairant), l’un des nombreux grains de sable qui enrayent l’offensive allemande dès son lancement, le corsetage qui très vite emprisonne la 6. (SS-)Panzer-Armee le long de l’Amblève entre le saillant de Saint-Vith et le massif des Hautes Fagnes aboutissant à l’anéantissement de la Kampfgruppe Peiper. Les erreurs d’Otto-Ernst REMER à la tête de la Führer-Begleit-Brigade sont également abordées tout comme les mesures prises à Baraque de Fraiture pour retarder l’enveloppement de la division par la trouée créée par la 5. Panzer-Armee à Houffalize ou l’irruption de la 116. Panzer-Division sur les échelons de ravitaillement à Samrée.

Le transfert et la résistance de la 7th US Armored Division permet l’arrivée à temps de la 82nd US Airborne Division comme le sacrifice de la 28th US Infantry Division et de la 10th US Armored Division permettent à la 101st US Airborne Division de sécuriser Bastogne. Mais l’engagement de la 7th US Armored Division se confond également avec l’une des pages les plus humiliantes de l’armée américaine dans les Ardennes quand une partie de la 106th US Infantry Division doit se rendre dans la Schnee Eifel sans pouvoir être secourue.

C’est aussi la défense du saillant face aux dernières tentatives allemandes de percer en direction de la Meuse dans le secteur de Manhay au-delà du plateau des Tailles puis le temps de la reconquête avec la reprise de Saint-Vith.

Les épisodes de la Schnee Eifel et de Saint-Vith occupent bien entendu une large part de l’ouvrage. De nombreux détails sont apportés sur les itinéraires de la division qui coupent en même temps les itinéraires dévolus au I. SS-Panzer-Korps provoquant ainsi de nombreux combats de rencontre (notamment à Poteau), perturbant en même temps l’arrivée des Américains et la progression des Allemands avec des conséquences opérationnelles bien plus critiques pour ces derniers.

Publicités

C’est donc un vrai livre d’histoire militaire qui mêle astucieusement récit et analyse des opérations en prenant soin de comprendre et d’intégrer l’appréciation des commandants sur le terrain au moment où ils prennent leurs décisions. Le seul défaut du livre réside finalement dans son format universitaire assez austère d’un point de vue présentation (les cartes sont petites et assez sommaires), sans toutefois l’empêcher d’être une référence sur le sujet.

Finalement, une seule question : à quand l’équivalent de Duel in the Mist qui allie le fond et la forme pour les unités américaines dans les Ardennes et ailleurs ?

Sommaire

  • Foreword
  • Author’s Note on Equipment
  • Formation Symbols
  • Preface
  • Acknowledgements
  • Introduction
  • The Lucky Seventh Goes to War
  • Silesia Is Defended in the West
  • The Eve of Battle
  • The Golden Lion at Bay
  • The Lucky Seventh Goes to St. Vith
  • A Thin Olive Drab Line
  • stand at St. Vith
  • Crisis at St. Vith
  • Decision at St. Vith
  • They Come Back With All Honor
  • Reversal and Reconstitution
  • Redemption at St. Vith
  • Epilogue, After the Battle
  • Appendixes
  • Bibliography
  • Index

2 réflexions sur « Loss and Redemption at St. Vith, The 7th Armored Division in the Battle of the Bulge (University of Missouri Press, 2020) »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.