Avions n°237 (Lela Presse, 2020)

C’est une couverture bien intrigante qui orne ce numéro d’Avions. Il est certain que les avions « météo » font très rarement la une d’un magazine aéronautique. Mais au-delà de cette alléchante entame, le reste vaut assurément le coup d’œil…

Publicités

Au siècle du tout numérique et de l’observation spatiale, il est difficile de concevoir que les prévisions météorologiques reposent encore sur des observations et des prélèvements de stations au sol et dans les airs. Durant la Seconde Guerre mondiale, chacune des armées disposent de moyens de renseignement pour assayer de prévoir au mieux l’évolution du temps, et notamment d’avions spécialisés.

L’article de ce numéro consacré au Service des Avions de Sondages Météorologiques n°1 est une mine d’informations et de découvertes. Au-delà du récit des opérations durant la Drôle de guerre et des opérations à l’Ouest en 1940, son auteur donne de nombreux renseignements sur l’organisation adoptée pour collecter, analyser et transmettre ainsi que les moyens utilisés (stations au sol, aéronefs). Les appareils utilisés ne sont pas du dernier cri (Breguet 270, Potez 25, Nieuport 622) et procurent quelques photos originales ! Plusieurs documents d’époque sont également reproduits dont un exemple de diagramme d’observation indiquant les conditions atmosphériques entre Le Bourget et Marignane.

Toujours sur la Seconde Guerre mondiale, ce numéro contient un article détaillé sur le bombardier-torpilleur Aichi B7A destiné à moderniser l’aviation embarquée japonaise. Après avoir décrit son développement, l’article se penche sur les caractéristiques techniques et plus particulièrement le moteur ainsi que sur la production. Les livraisons commencent au compte-gouttes à partir de mars 1945, il est déjà bien tard…

Ce numéro clôture également la série d’articles sur les groupes aériens japonais qui proposent de courtes notices sur chaque groupe avec le matériel utilisé, les commandants et les théâtres d’opérations sur les lesquels ils sont engagés. Une petite bible encyclopédique bien utile à tous ceux qui s’intéressent aux opérations en Asie et dans le Pacifique. Il ne manque qu’un peu plus de narratif sur les opérations auxquels ils prennent part, mais c’est une belle initiative.

A noter également le témoignage d’un pilote allemand de la Jagdgeschwader (JG) 77, Werner PETERMANN, crédité de neuf victoires, et qui est abattu au-dessus de la Crète lors de l’opération Merkur.

Christophe CONY présente la capture durant la Première Guerre mondiale d’un Fokker E.III abattu par la DCA. Cet appareil contient une innovation technologique majeure pour le combat aérien… Les photos qui accompagnent le texte sont de très belle qualité et mettent également en valeur les prémices de la défense antiaérienne.

Beaucoup plus contemporain, le Saab JAS 39 Gripen se découvre également dans ces pages…

Sommaire :

  • Courrier des lecteurs
  • Bertrand HUGOT, La Section Avions de Sondages Météorologiques n°1, ou le Secret de la Licorne, in Avions237 (Lela Presse, 2020)
  • Bernard BAËZA, Le bombardier-torpilleur Aishi B7A Ryuseï-Kaï, l’ultime « étoile filante » (1ère partie), in Avions237 (Lela Presse, 2020)
  • Bernard ROLAND, Werner PETERMANN « j’ai été capturé en Crète », le témoignage d’un as de la Luftwaffe, in Avions237 (Lela Presse, 2020)
  • Christophe CONY, Mission sans retour, le « fléau Fokker » enfin démasqué, in Avions237 (Lela Presse, 2020)
  • Bernard BAËZA, Les « aigles sauvages » de l’armée impériale japonaise (14ème partie), in Avions237 (Lela Presse, 2020)
  • Stéphane NICOLAOU, Saab JAS Gripen, un griffon suédois, in Avions237 (Lela Presse, 2020)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.