Militaria n°422 (Histoire & Collections, 2020)

Dans la continuité du livre sur les Soldats d’Algérie, Militaria se penche et complète la partie consacrée à la Gendarmerie et ses commandos de chasse. Au menu, photos et toujours superbes tenues reconstituées ainsi qu’un éclairage textuel des plus intéressants sur les premières opérations et la constitution successive des commandos. Un complément indispensable au livre qui démontre, une fois encore, le potentiel et l’intérêt de bénéficier d’une solide historiographie sur les conflits après 1945.

Publicités

Parmi les habituels articles du magazine, il faut apprécier l’étude des caisses de munitions du 8,8 Granatwerfer 34 qui rappelle qu’il n’y a pas que les armements qui comptent, mais aussi tous les accessoires qui permettent aux soldats de les mettre oeuvre.

L’article historique est consacré aux combats pour Nancy lors de la campagne de Lorraine fin 1944. Il est bien évidemment question des opérations elles-mêmes, du franchissement de la Moselle, de l’encerclement et de la prise de la ville, mais également de la Résistance, là aussi avec des magnifiques reconstitutions.

L’armée française est également très présente avec le portrait richement illustré d’un officier de cavalerie et des transmissions de l’Entre-deux-guerres, engagé en 1940 avec la 3ème Division Légère Mécanique (DLM).

Outre la Guerre d’Algérie et la Seconde Guerre mondiale, d’autres conflits sont également présents. Première Guerre mondiale bien sûr avec le parcours d’un soldat allemand à travers son casque ou la cavalerie canadienne au bois de Moreuil en mars 1918. Mais aussi conflits plus exotiques à travers le parcours d’un Marsoin engagé à la fin du XIXème siècle / début du XXème au Siam, au Tonkin, en Chine, en Afrique et au Maroc.

Sommaire :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.