La Luftwaffe en France 1939-1945, tome 1 (Arès, 2020)

Jean-Louis ROBA propose dans cette nouvelle fresque de couvrir l’histoire de la Luftwaffe en France au cours de la Seconde Guerre mondiale. L’angle d’approche se veut avant tout géographique, chronologique et global. Les deux cent pages de texte sont abondamment illustrées de clichés pris par les vétérans eux-mêmes, apportant ainsi une certaine vision intimiste du soldat et offrant des vues des installations sur le sol français que les clichés de propagande ne couvrent pas forcément. Sans oublier de multiples vues d’appareils (y compris de planeurs pour les troupes aéroportées).

Publicités

Ce premier volume couvre les premières années de la guerre, de la Drôle de guerre à l’invasion de la Zone libre. Il inclut par conséquent les combats durant les opérations à l’Ouest en mai et juin 1940, la bataille d’Angleterre, la défense de l’espace aérien face aux incursions de la RAF quand la Luftwaffe arrête ses actions offensives sur la Grande-Bretagne et se tourne vers l’URSS, la protection de l’opération Donnerkeil et la réaction face au raid sur Dieppe.

L’intérêt du livre est multiple. Il permet de comprendre que les combats aériens ne cessent pas dans la période intermédiaire entre les grandes batailles de 1940 et l’intensification des bombardements alliés sur l’Allemagne et les infrastructures que le III. Reich occupe.

Ne s’intéressant pas uniquement aux unités navigantes, il aborde également les unités au sol, de défense anti-aérienne (Flak) et parachutistes (Fallschirmjäger) ainsi que les différentes entités administratives. Il faut apprécier la description du problème endémique aux armées du III. Reich qui consiste à contrôler un espace de plus en plus en grand avec des moyens qui ne sont pas extensibles, obligeant les états-majors à faire des choix et aux hommes de faire des miracles avec parfois des bouts de chandelles.

Le panorama reste relativement global. S’il donne quelques détails sur les affrontements, les unités présentes et les installation, il ne représente cependant pas une encyclopédie exhaustive. Il n’empêche que les fondations sont posées et il faut rendre grâce à l’auteur d’avoir consacré de longues pages à la vie quotidienne des unités de la Luftwaffe en France. Un projet éditorial à ranger à côté de l’ouvrage toujours inégalé d’Alain CHAZETTE et de Fabien REBERAC, Kriegmarine.

Sommaire :

  • Avant-propos
  • Glossaire
  • Une méfiance réciproque
  • La Drôle de guerre
  • La grande offensive à l’Ouest
  • La première année de la Luftwaffe en France
  • Les unités de la Luftwaffe en France aprè « Barbarossa »
  • Les unité d’instruction de la Luftwaffe en France
  • La « Non Stop Offensive »
  • « Donnerkeil »
  • Les début de la chasse de nuit (Nachtjagd)
  • Retours temporaires
  • « Jubilee », le débarquement de Dieppe
  • La fin de 1942
  • Le premier semestre de 1942
  • Annexe I : quelques désignations allemandes d’aérodromes français
  • Annexe II : pertes de la JFS 5 (Villacoublay) de juin 1941 à juin 1942
  • Annexe III : quelques revendications de la Flak côtière du Pas-de-Calais en 1941

Liens externes :

1 réflexion sur « La Luftwaffe en France 1939-1945, tome 1 (Arès, 2020) »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.