Tiger I and Tiger II Tanks, German Army and Waffen-SS, Normandy Campaign 1944 (Pen & Sword, 2020)

Vingt-cinquième opus de la série Tank Craft publiée par Pen & Sword, cette monographie aborde (en anglais) l’un des sujets phares de la bataille de Normandie, à savoir l’utilisation des Panzer VI Ausf. E Tiger et Panzer VI Ausf. B Königstiger. Que n’est-il pas encore écrit sur le sujet ? A vrai pas dire, pas grand chose… Pourtant, cette monographie de soixante-quatre pages, tout comme les autres de la série, possède de nombreux atouts aptes à satisfaire les passionnés les plus exigeants.

Publicités

Ce sont tout d’abord cinq pages de chronologie complétée d’une carte représentant le quatre Nord-Ouest de la France avec la localisation des grands commandements terrestres allemands (OB West, Heeresgruppe B, 7. Armee et corps d’armées). Sont mentionnés également trois grands camps de manoeuvre bien connus de l’armée française : Le Ruchard (en Touraine), Coëtquidan et Auvours (dans la Sarthe). L’idée est bonne, mais pour les francophones, l’orthographe utilisée pour ces trois lieux surprend, tout comme le positionnement du quartier-général de la Heeresgruppe B entre Alençon et Chartres, soit bien loin des belles boucles et falaises de la Seine de La Roche-Guyon… Il n’empêche que la chronologie est très appréciable.

Sont ensuite passées en revue les unités qui utilisent les deux chars lourds allemands : la schwere Panzer-Abteilung 503, la Panzer-Kompanie (Funklenk) 316, la schwere SS-Panzer-Abteilung 101 et la schwere SS-Panzer-Abteilung 102. Pas de surprise de ce côté-là.

En fin d’ouvrage, quatre pages détaillent les évolutions techniques en cours de production intervenues entre août 1943 et juin 1944 pour le Panzer VI Ausf. E et de janvier 1944 à août 1944 pour le Panzer VI. Ausf. B. Les amateurs de détails et de l’industrie militaire sont comblés d’autant que quelques plans et photos permettent de visualiser ce dont il s’agit.

Ce sont également vingt très beaux profils couleurs présentés pour nombre d’entre eux avec une photo d’époque à côté.

Enfin, apportant un nouvelle preuve que des reproductions de belles maquettes peuvent très utilement compléter l’iconographie et offrir bien plus de profondeur que des profils numériques en 3D, vingt-deux pages reproduisent des maquettes et dioramas fournissant à la fois des idées d’inspiration pour les modélistes et des illustrations couleurs à mi-chemin entre photos d’époque et profils couleurs contemporains.

Pages connexes :

1 réflexion sur « Tiger I and Tiger II Tanks, German Army and Waffen-SS, Normandy Campaign 1944 (Pen & Sword, 2020) »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.