Militaria n°420 (Histoire & Collections, 2020)

Avec un sommaire intégralement Première Guerre mondiale et Seconde Guerre mondiale, ce numéro de Militaria Magazine continue d’explorer une multitude de détails peu connus voire inconnus de l’Histoire de ces deux conflits au travers les objets. Ces dernières permettent à la fois de comprendre le quotidien des soldats engagés, les événements mais aussi d’en apprendre beaucoup plus sur la « grande Histoire » à travers ce regard.

Publicités

Deux articles sur la Première Guerre mondiale retiennent particulièrement l’attention. Le premier concerne le parcours de deux vétérans engagés avec leur unité à l’Est. Aux traditionnelles reproductions couleurs, se joignent des photos d’époque mais également celles de lieux actuels et de cartes permettant de situer les combats de Krasnoborki en 1915. Le second article retrace le parcours de Rosario PISANI, capitaine français aux côtés de Lawrence d’Arabie, permettant de découvrir la nature spécifique des opérations militaires face à la révolte arabe et le rôle de l’artillerie coloniale.

Les amateurs de la Marine française et des rubans légendés retrouvent également la seconde partie de l’étude qui leur est consacrée avec un ordre de bataille de la flotte en 1914 et un aperçu descriptif de son état lors du début de la Première Guerre mondiale.

Sur la Seconde Guerre mondiale, quelques articles sont également fort intéressants. Celui faisant la une de couverture au sujet des snipers britanniques permet de découvrir équipements et techniques de combat d’une spécialité arrivée assez sur le tard au sein de l’armée de Sa Gracieuse Majesté, notamment au contact des Allemands en Normandie, eux-mêmes inspirés par leurs expériences face à l’Armée Rouge (voir La mort rouge, les mémoires de guerre d’un sniper de Staline).

L’article sur la 17. Luftwaffen-Feld-Division en poste sur le Mur de l’Atlantique avant le Débarquement allié en Normandie présente quelques objets particulièrement originaux consacrés au minage de certaines zones. A côté du plan d’un champ de mines sont reproduits un étui et ses piquets de signalisation de l’unité de Pionniers.

Il ne faut pas rater l’article sur la trousse de premier secours des parachutistes américains qui sert également de signe distinctif en étant positionnée sur la face avant du casque des hommes de la 17th US Airborne Division lors de l’opération Varsity.

Enfin, un article présente les combats entre destroyers allemands de la 4. Torpedoboots-Flottille face au HMCS Athabaskan, destroyer canadien qui est coulé dans la nuit du 28 au 29 avril 1944 au large de la Bretagne. Le texte relate le contexte puis les opérations de récupération des corps sur la côte française par des habitants locaux, le tout illustré de reproductions d’objets des deux camps.

Sommaire :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.