39/45 Magazine n°363 (Heimdal, 2020)

Fort heureusement, le quatre-vingtième anniversaire des opérations de mai et juin 1940 permet de renouveler l’historiographie sur le sujet et plus globalement sur le démarrage de la Seconde Guerre mondiale en Europe. En témoigne par exemple l’excellent ouvrage-synthèse de Jean-Yves MARY, L’inexorable défaite. En complément de cette somme indispensable, ce numéro de 39/45 Magazine revient sur les relations germano-polonaises durant l’Entre-Deux-Guerres. Passionnant car force est de constater que le sujet est généralement bien peu abordé, bien plus complexe qu’il n’y paraît de prime abord. Depuis quelques mois, les débats entre la Russie et la Pologne sur la responsabilité du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale mettent en exergue cette ambigüité finalement très peu comprise au XXIème siècle.

Publicités

Parfait complément de Science & Vie Guerres & Histoire n°56 et de son dossier sur le conflit germano-soviétique immédiatement après la Première Guerre mondiale, Georges BERNAGE revient sur l’évolution des relations entre la Pologne et l’Allemagne dans les années 1930. Et rappelle mine de rien que l’Europe s’enflamme pour une ville et un corridor : Dantzig (Gdansk).

Dans cette course à la guerre où chacun défend ses propres intérêts, les responsabilités sont multiples, mais au final pas un leader politique ne sait prendre l’initiative qui arrête l’engrenage. Nombreux sont ceux qui, au contraire, contribuent à pousser un peu plus les enchaînements qui conduisent au drame. Un article indispensable pour comprendre non seulement l’Histoire mais aussi l’actualité.

Dans le même genre, la guerre en Afrique du Nord et l’intervention de l’Allemagne pour sauver son allié italien n’ont rien d’inéluctables tant ce théâtre d’opérations parait initialement loin des centres d’intérêt du III. Reich. Hugues WENKIN tire les fils de l’imbroglio germano-italien des sables d’Afrique à l’espace aérien au-dessus de la Manche que la Luftwaffe ne parvient pas à maîtriser rendant toute tentative d’invasion de la Grande-Bretagne trop risquée. Un bel exemple d’enchaînement de décisions ou de non décisions, d’actions et de réactions. Rédhibitoire quand les deux alliés ne sont pas alignés sur les buts de guerre à suivre…

Original et bienvenu, l’article sur les combats de la 2ème Division Blindée à Enghien pour prévenir tout retour offensif allemands après la libération de Paris. Des clichés peu habituels l’illustrent.

Directement inspiré des indispensables ouvrages Kampfgruppe Walther and the Panzerbrigade 107 et Autumn Gale, l’article de Stéphane JACQUET analyse les opérations et la réaction allemande le long du corridor que tentent de mettre en place les Alliés jusqu’à Arnhem lors de l’opération Market-Garden. Une vision réellement à découvrir qui explique les raisons de l’échec partiel allié enfin accessible en français !

Il est toujours étonnant et passionnant de suivre l’itinéraire d’un témoin et acteur. Ce numéro poursuit la quête des personnages inconnus qui jouent néanmoins un rôle de premier plan avec l’histoire de Fritz DARGES. Aide de camp de Martin BORMANN, au service d’Eva BRAUN et d’Adolf HITLER, celui-ci le congédie brutalement pour avoir fait une blague ne lui plaisant pas (pourtant pleine d’humour) deux jours avant l’attentat du 20 juillet 1944. Muté au sein de la 5. SS-Panzer-Division Wiking, il en devient le chef du régiment blindé. Un parcours étonnant, réussit certainement grâce à la qualité des subordonnés mais aussi la capacité de l’intéressé de s’appuyer sur eux.

Ce numéro contient également la suite du très intéressant dossier de Hubert GROULT sur les kamikazes japonais qui se penche sur les opérations suicides à Iwo Jima et la succession d’attaques lors de l’opération Ten-Go à l’occasion des combats pour Okinawa. Au total, le bilan est assez impressionnant et très loin d’être anecdotique, même si l’efficacité des attaques est limitée et de plus en plus réduite au fur et à mesure ou les Américains développent des tactiques spécifiques.

Toujours aussi impressionnant, la rubrique militaria poursuite son exploration des objets de la chambre nationale de la culture du III. Reich (Reichskulturkammer).

Sommaire :

  • Georges BERNAGE, 1er septembre 1939, la guerre, « mourir pour Dantzig » ?, in 39/45 Magazine n°363 (Heimdal, 2020) : article de vingt pages sur le statut de la ville de Dantzig durant l’Entre-deux-guerres, les relations diplomatiques de la Pologne avec l’URSS, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la France à son sujet qui aboutit à la conclusion du pacte germano-soviétique puis au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale en Europe avec l’invasion de la Pologne – Texte, cartes, photos, reproductions couleurs d’objets d’époque.
  • Hugues WENKIN, Mourir pour un désert ?, in 39/45 Magazine n°363 (Heimdal, 2020) : article de quatorze pages sur l’enchaînement de raison qui aboutissent à l’envoi de du Deutsches Afrika-Korps en Afrique du Nord, le non alignement des ambitions stratégiques allemandes et italiennes qui s’accentuent avec l’abandon de l’opération Seelöwe contre la Grande-Bretagne et l’échec des discussions avec l’Espagne concernant la question de Gibraltar – Texte, photos.
  • Hubert GROULT, Face à face avec les kamikazes, l’US Navy devant les crashs suicides japonais (2ème partie), in 39/45 Magazine n°363 (Heimdal, 2020) : article de seize pages sur les attaques aériennes kamikazes japonaises lors des batailles pour Iwo Jima et Okinawa précisant les doctrines et moyens mis en place par les Américains pour limiter leurs effets – Texte, photos.
  • Georges BERNAGE, L’un des derniers kamikazes, in 39/45 Magazine n°363 (Heimdal, 2020)
  • Charles TRANG, Fritz Darges, dans le cercle intime des dirigeants du Troisième Reich, in 39/45 Magazine n°363 (Heimdal, 2020) : article de quatorze pages sur Fritz DARGES qui devient aide-de-camp de Martin BORMANN, poste où il côtoie les plus hauts dignitaires nazis avant d’intégrer la SS-VT lors des opérations à l’Ouest en 1940, avant de remplacer Max WÜNSCHE comme aide-de-camp d’Adolf HITLER avec un intermède de quelques mois dans le Caucase avec la SS-Division Wiking avant d’être renvoyé pour une blague déplacée deux jours avant l’attentat du 20 juillet 1944 et de participer aux combats en Pologne et en Hongrie comme chef de compagnie puis commandement du Panzer-Regiment de la 5. SS-Panzer-Division jusqu’à la fin de conflit – Texte, photos.
  • Stéphane JACQUET, Dimanche 27 août 1944, combats de blindés pour la libération d’Enghien, in 39/45 Magazine n°363 (Heimdal, 2020) : article de huit pages sur les combats de la 2ème Division Blindée (DB) à Enghien pour bloquer la tentative allemande de reprendre Paris en août 1944 – Texte, photos.
  • Stéphane JACQUET, Opération Market Garden, l’autre côté de la colline, les réactions allemandes du 17 au 25 septembre 1944, Hell’s Highway (1ère partie), in 39/45 Magazine n°363 (Heimdal, 2020) : article de vingt-deux pages sur les tentatives allemandes de couper l’axe de progression du XXX Corps lors de l’opération Market-Garden, en particulier les actions des 17 au 20 septembre 1944 incluant les combats pour Son et Veghel (Kampfgruppe Walther et Kampfgruppe Chill) – Texte, cartes, photos.
  • Nicolas BUCOURT, Une photo, une histoire, un commando néerlandais à Arnhem, in 39/45 Magazine n°363 (Heimdal, 2020) : article de douze pages sur un vétéran néerlandais du No. 10 (Inter-allied) Commando rattaché à la 1st Airborne Division à Arnhem – Texte, photos, reproductions couleurs d’objets d’époque.
  • Matthieu LONGUE, M7 Grenade Launcher, un surcroît de puissance de feu pour l’infanterie américaine, in 39/45 Magazine n°363 (Heimdal, 2020) : article de six pages sur les grenades à main américaines (Mark IIA1, Mark IIIA1, M15, T13 Beano, M18) et le système lance-grenades M7 et ses munitions – Texte, photos.
  • Alain TAUGOURDEAU, La chambre nationale de la culture (Reichskulturkammer ou RKK) du III. Reich (2ème partie), in 39/45 Magazine n°363 (Heimdal, 2020) : article de huit pages sur la Reichskulturkammer (RKK) et plus particulièrement ses organes dédiées à la radio (Reichsrundfunkkammer), à la presse (Reichspressekammer) et aux différents prix littéraires et artistiques – Texte, photos, reproductions couleurs d’objets d’époque.
  • Bibliothèque 39/45

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.