Batailles n°90 (Ysec, 2020)

L’intégration de l’équipe éditoriale de 2e Guerre Magazine est désormais effective avec les contributions de Nicolas PONTIC et de Benoît RONDEAU dans ce numéro de Batailles. Le sommaire est particulièrement vaste puisque ses sujets couvrent à peu près toute l’étendue chronologique de la Seconde Guerre mondiale. Les sujets les plus originaux sont ceux de la bataille de Khalkin Gol où l’Armée Rouge commandée par JOUKOV dame le pion aux Japonais en 1939 (analyse complémentaire de celle livrée par Stéphane MANTOUX dans 2e Guerre Mondiale n°48), les préparatifs britanniques pour s’opposer à un débarquement allemand en Grande-Bretagne, le débarquement russe à Kertch dans la foulée de l’évacuation allemande du Kouban.

Publicités

Autre sujet un peu original, celui des capacités de franchissement des coupures humides alliées à l’Ouest en 1944. Il pourrait également être pertinent de comparer l’approche anglo-américaine de 1944 et de celle allemande 1940, les deux adversaires étant concernés par les mêmes cours d’eau, mais dans un sens opposé (voir par exemple la question de la Meuse dans Sur les traces du I. SS-Panzerkorps de la Normandie aux Ardennes ou dans Mook 1944 hors-série n°1).

Les autres sujets sont plus classiques mais de bonne facture : George PATTON à Messine, Debrecen en Hongrie (voir aussi Hongrie 1944-45, le dernier coup de griffe des panzer), le redressement de l’arme blindée allemande à l’Ouest à l’automne 1944 (à mettre en parallèle avec les contributions de Ludovic FORTIN dans le même magazine en 2015 dans les numéros 69 et 70) ou encore la famille du SdKfz 234, sans se limiter à la version spécifique dite « Puma » qui revient fort pertinemment sur la tradition allemande des véhicules blindés à roues (on pourra juste se questionner sur la qualification d’automitrailleuse utilisée sur la couverture et dans l’éditorial) et de son héritage à l’issue.

C’est donc un numéro qui conforte le positionnement généraliste du magazine Batailles (domaine où il était en effet en concurrence directe avec 2e Guerre Mondiale), une bonne porte d’entrée sur les aspects opérationnels de la Seconde Guerre mondiale. L’enjeu est de capter de nouveaux passionnés grâce à une ligne éditoriale généraliste, accessible et didactique, tout en conservant, avec des sujets un peu originaux, un lectorat plus ancien déjà biberonné aux anciens Militaria hors-série (à l’époque, une innovation éditoriale) et anciens numéros de Batailles et 2e Guerre Mondiale… Un chemin étroit tout en maîtrisant les coûts de rédaction et d’illustration pour préserver l’équilibre financier dans un marché qui reste hautement concurrentiel. Mais il existe, fort heureusement, un nombre important de sujets facilement abordables et très peu traités dans le détail dans l’historiographie francophone : les combats en France 1940 en-dehors des éternels Sedan-Stonne-Montcornet-Abbeville-Dunkerque-Saumur (on pense à ceux de juin 1940), ceux entre la résistance et les forces d’occupation allemandes dans les Balkans, la Roumanie en 1944 (mis à part Targu Frumos), sans parler des derniers combats en Allemagne (sauf le Rhin, la Ruhr et Berlin) et l’immensité des combats en URSS sur la ligne de front principale ou à l’arrière, voire du théâtre d’opérations en Asie ou dans le Pacifique. Bref, il y a de quoi faire…

Sommaire :

  • Biblio
  • Actu
  • Nicolas PONTIC, La bataille de Khalkin Gol, illustration de la supériorité de l’Armée Rouge, in Batailles90 (Ysec, 2020) : article d’onze pages sur la bataille de Khalkin Gol décrivant outre les combats proprement dits, les qualités mises en oeuvre par JOUKOV et les leçons tirées par l’Armée Rouge – Texte, cartes, photos.
  • Yves BUFFETAUT, « Nous nous battrons sur les plages », l’angleterre se préparer à repousser Seelöwe, in Batailles90 (Ysec, 2020) : article de huite pages sur les préparatifs britanniques pour s’opposer à une invasion de la Grande-Bretagne (opération Seelöwe) après la victoire continentale allemande à l’Ouest en mai / juin 1940 – Texte, photos.
  • Benoît RONDEAU, George Patton à Messine, août 1943, in Batailles90 (Ysec, 2020) : article de six pages sur la conquête orchestrée par George PATTON de Messine signifiant la fin des combats en Sicile – Texte, cartes, photos.
  • Benoît RONDEAU, Débarquement soviétique à Kertch, automne 1943, in Batailles90 (Ysec, 2020) : article de six pages sur la tentative de débarquement à Kertch après l’évacuation du Kouban par les Allemands – Texte, photos.
  • Nicolas PONTIC, La bataille de Debrecen, dernier succès des Panzer à l’Est, octobre – novembre 1944, in Batailles90 (Ysec, 2020) : article d’onze pages sur les combats de Debrecen en Hongrie en octobre 1944 – Texte, ordres de bataille, photos.
  • Benoît RONDEAU, Panzertruppen et troupes blindées, fin de l’été, début de l’automne 1944, in Batailles90 (Ysec, 2020) : article de six pages sur les chars allemands et l’arme blindée allemande à l’Ouest à l’issue de la bataille de Normandie – Texte, photos, profils couleurs.
  • Benoît RONDEAU, Eté 1944, la capacité de franchissement des coupures humides, un atout dans la victoire alliée, in Batailles90 (Ysec, 2020) : article de six pages sur les moyens et dispositifs de franchissement de coupures humides mis en oeuvre par les Alliés lors des opérations à l’Ouest en 1944/1945 – Texte, photos.
  • Nicolas PONTIC, Schwere Panzerspähwagen SdKfz 234 « Puma », un félin aux pattes agiles, in Batailles90 (Ysec, 2020) : article de treize pages sur la famille du SdKfz 234, de son héritage par rapport à la tradition des véhicules blindés allemands à roues ainsi que la signification de l’évolution de ce type de matériels – Texte, photos, profils couleurs.

Liens externes :

1 réflexion sur « Batailles n°90 (Ysec, 2020) »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.