France 1940, Rommel en Normandie (Les choucas, 2020)

Format A5, un peu plus de deux cent pages, ce livre de Thierry CHION se propose de revenir sur le parcours de la 7. Panzer-Division dans la seconde phase de la bataille de France quand les Allemands déclenchent l’opération Fall Rot en s’élançant de leurs positions sur la Somme et l’Aisne pour percer la Ligne Weygand. Une période généralement moins abordée que la traversée des Ardennes, la percée de la Meuse et la cours à la Manche. Après s’être élancée de Picardie, la 7. Panzer-Division profite de la prise de Rouen par la 5. Panzer-Division puis remonte la Seine vers l’aval de concert avec elle pour prendre au piège les unités franco-britanniques chargées de la défense de la Somme d’Amiens à la mer. Après la victoire de Saint-Valéry-en-Caux, c’est la course jusqu’en dans le Cotentin et la prise de Cherbourg. C’est donc un peu la suite de l’ouvrage de Hugues WENKIN, Rommel en pointe de la Blitzkrieg de l’Ardenne à la Manche

Publicités

Autant le dire de suite, l’auteur ne se contente pas de reproduire béatement les écrits laissés par Erwin ROMMEL comme le font malheureusement tant d’autres qui ne prennent pas le temps de réellement s’intéresser aux adversaires. Il repositionne les faits, les combats et les personnes. Le seul défaut est de ne pas valoriser davantage les archives elles-mêmes de la division (qui existent et sont facilement disponibles) en se contentant principalement de reprendre des extraits des propos du général allemand. Un travers malheureusement récurrent dans tous les écrits relatifs à Erwin ROMMEL et à la 7. Panzer-Division, même si dans le cas présent l’auteur n’hésite pas à corriger et contre-balancer certains propos.

Le travail iconographique est quant à lui remarquable. De nombreux clichés sont issus de collections privées et plusieurs d’entre eux cherchent également à mettre en valeur le patrimoine local. Une multitude de photos contemporaines permettent également de visualiser certains lieux tels qu’ils sont quatre-vingts ans après les faits. Idéal pour faire le lien entre le terrain et l’Histoire.

C’est donc un livre qui a le grand mérite de s’attarder sur une page peu connue des combats à l’Ouest et qui montrent que jusqu’à l’Armistice, les combats se poursuivent. L’avantage allemand est désormais rédhibitoire, mais les soldats français ont encore des velléités de résistance rapidement éteintes cependant par le déluge de feu qui s’abat sur eux sans contre-partie.

Résumé :

Thierry CHION, France 1940, Rommel en Normandie (Les Choucas, 2020) : livre de plus de deux cent dix pages sur le parcours de la 7. Panzer-Division et son commandant Erwin ROMMEL lors de la seconde phase de la bataille de France (opération Fall Rot) à partir de son engagement sur la Somme en Picardie à la Normandie (Rouen, Seine, Fécamp, Saint-Valéry-en-Caux, Le Havre, Cherbourg) – Textes, cartes, photos.

Sommaire :

  • Avant-propos
  • 7 juin 1940, de Poix à Mésangueville
  • 8 juin 1940, combats à Sigy et Boos
  • 9 juin 1940, sur les rives de la Seine
  • 10 juin 1940, de la Seine jusqu’à la Manche
  • Nuit du 11 juin 1940, la situation franco-écossaise
  • 11 juin 1940, Fécamp tombe
  • Stratégie, l’évacuation navale
  • 12 juin 1940, la chute de Saint-Valéry
  • Le Blenheim tombé à Eletot
  • Du 13 au 16 juin 1940, du Havre jusqu’à l’Aigle
  • 17 juin 1940, une percé historique
  • 18 juin 1940, de barrage en barrage
  • 19 juin 1940, Cherbourg capitule

Liens externes :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.