LOS ! n°50 (Caraktère, 2020)

Pour fêter son cinquantième numéro, le magazine LOS ! s’offre une parenthèse historique en consacrant un épais dossier sur la bataille de Trafalgar en 1805. Riche iconographie, cartes et vues 3D accompagnent un texte recherché dans lequel sont insérés quelques précieux encarts. Quel bonheur de voir un sujet autre que sur la Seconde Guerre mondiale, traité avec le même sérieux et les mêmes codes qui font le succès des magazines se concentrant sur la période 1939/1945. Espérons que cette expérience en appelle d’autres, y compris dans les autres revues des Editions Caraktère…

Publicités

Plus classiquement, ce numéro contient également un portrait de Lothar von ARNAUD DE LA PERIERE, as des sous-marins allemands de la Première Guerre mondiale au palmarès inégalé et inégalable. Sa disparition accidentelle le 24 février 1941 met fin à sa carrière et probablement à un rôle de premier plan de la guerre sous-marine dans la Seconde Guerre mondiale. Comme ceux de nombreux de ses pairs, son parcours et son profil est typique de son époque.

L’autre gros morceau du numéro concerne le cuirassé français Richelieu (voir aussi LOS ! hors-série n°21) dont le parcours tout au long de la Seconde Guerre mondiale est plutôt original. Réussissant à s’échapper devant l’avance allemande alors qu’il est toujours en construction, il mouille à Dakar où il est attaqué et endommagé lors de l’opération Catapult qui vise à neutraliser la flotte française. Il est au combat, toujours à Dakar, face à l’opération Menace. La ralliement des forces françaises en Afrique consécutivement à l’opération Torch et à l’invasion de la Zone Libre le fait passer côté allié. Il rallie les Etats-Unis pour être finalisé et mis aux derniers standards afin de participer à la guerre en Mer du Nord et dans l’Océan Indien. Un bon historique pour tout comprendre de ce parcours pour le moins sinueux mais signant néanmoins une belle revanche.

La série sur les sous-marins du concerne évoque les débuts de la Suède dans ce domaine.

Enfin, comme toujours dans LOS !, le rubrique des actualités contient un vrai et bon article sur le sujet hautement critique de la rupture technologique (drones sous-marins, drones furtifs, missiles hypersoniques, systèmes de surveillance sous-marine). Avec une question d’importance : qui peut bénéficier de l’avantage quand les solutions techniques sont similaires ? L’Histoire militaire montre néanmoins que des solutions en apparence similaires (exemple les chars durant l’Entre-deux-guerres) peuvent aboutir à des résultats totalement différents jusqu’à réaliser a posteriori ce qui fonctionne ou ce qui ne marche pas. Espérons que nous n’ayons pas pas à nous poser la questions dans quelques années en relisant l’article…

Sommaire :

  • Xavier TRACOL, La rupture technologique, comment gagner quand l’adversaire développe les mêmes armes que vous ?, in LOS ! n°50 (Caraktère, 2020)
  • Xavier TRACOL, Lothar von Arnauld de la Perière, le plus grand as de tous les temps, in LOS ! n°50 (Caraktère, 2020)
  • Pascal FRANCQUEVILLE, Trafalgar, et Nelson vainquit Villeneuve…, in LOS ! n°50 (Caraktère, 2020)
  • Patrick TOUSSAINT, Le Richelieu, un cuirassé à la française, in LOS ! n°50 (Caraktère, 2020)
  • Salim HAFIK, Suborama, Suède (1ère partie), in LOS ! n°50 (Caraktère, 2020)

Liens externes :

1 réflexion sur « LOS ! n°50 (Caraktère, 2020) »

  1. […] Le second volet interroge davantage dans la mesure où les Editions Caraktère possèdent déjà deux magazines traitant de la guerre navale (LOS !) et aérienne (Aérojournal) avec une particulièrement grande qualité éditoriale. Reste à voir les évolutions de ce titre comme d’ailleurs les impacts sur Batailles & Blindés et Ligne de Front. A noté que certains titres ont récemment testé des sujets traitant d’avant le XXème siècle (Ligne de Front hors-série n°45 et LOS ! n°50)… […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.