Défense Expert n°2 (Heimdal, 2020)

Dans la foulée du numéro de lancement, ce second numéro conforte une ligne éditoriale forte tournée autour des trois dimensions (terre-air-mer) du combat moderne. Seule la dimension spatiale manque à l’appel. Au total, ce sont neuf articles qui structurent le sommaire en plus des rubriques habituelles parmi lesquelles une réflexion de Michel GOYA sur le sujet ô combien d’actualité du retour en force des « guerres normales » avec une distinction très pertinente sur les deux espaces de réflexion stratégique.

Publicités

Il est difficile de ressortir particulièrement l’un des articles du numéro compte tenu de leur intérêt, d’une certaine originalité et de la forme.

Assurément, l’article sur le tir de précision dans les forces terrestres françaises vaut le détour tant pour le texte que pour les images. Quelle évolution et aussi filiation avec les premiers tireurs d’élite des deux guerres mondiales ! Alors que le terme de « sniper » est souvent communément employé, la distinction est clairement apportée entre Tireur d’Elite et Tireur de Précision. Une différence qui nécessite doctrines, matériels et engagements spécifiques. Avec des clichés magnifiques.

Plongée également passionnante sur le nouveau drone Patroller des armées françaises. Une amélioration capacitaire, mais pas seulement. A noter, un focus sur le Centre de Formation des Drones.

L’article sur la motorisation des chasseurs de 4ème et 5 ème génération est tourné sur les aspects industriels et technologiques. Il fournit quelques éléments essentiels de compréhension des enjeux pour assurer une indépendance stratégique dans ce domaine. Alors que les débats sur la réindustrialisation de certains secteurs industriels resurgissent avec la crise sanitaire, il serait de bon ton de faire le même examen quant au complexe militaro-industriel. C’est aussi un enjeu de la guerre normale.

Dans le domaine naval, l’article sur l’artillerie navale dans les opérations littorales avec l’évocation de son utilisation en Libye lors de l’opération Harmattan. Pas sûr que le grand public réalise l’ensemble des composantes militaires ainsi utilisées (il en est aussi de même dans bande sahélo-saharienne)…

Entre innovations technologiques, nouvelles armes et permanence du fait militaire, ce numéro ne peut que contribuer à ouvrir les yeux sur la nécessité d’être prêt et de rester perpétuellement en éveil. De ce point de vue là, les leçons de la défaite de 1940 devraient rappeler qu’il ne suffit que de quelques années pour rater le coche de façon irrémédiable… Il faut certes utiliser à plein des espaces de réflexion « normaux » et « surprenants », mais il ne faut oublier ni la diplomatie (cf. La guerre inéluctable), ni la dimension industrielle (cf. les excellents articles de GBM), ni le maintien en éveil de la Nation. Encore une fois, 1940 montre que le sacrifice et le courage des soldats ne suffisent pas pour vaincre (cf. par exemple Mai-juin 1940, les causes de la défaite, panorama inédit des responsabilités politiques et militaires).Ce lien entre Histoire et actualités montre qu’il y a un espace à ce jour non couvert par la presse magazine pour relier leçons du passé aux enjeux du futur… y compris très proche. Une petite rubrique à ajouter ?

Sommaire :

  • Atlas Défense
  • Michel GOYA, Quelles formes de guerre normales pour les armées à venir ?, in Défense Expert n°2 (Heimdal, 2020)
  • Actualités (Terre, Air, Mer)
  • Arrêt sur image
  • Dominique BARTHOUX, Le tir de précision dans les forces terrestres françaises, in Défense Expert n°2 (Heimdal, 2020)
  • Nathan GAIN, SDT Patroller, un nouveau venu au sommet de la composante Drones de l’Armée de terre, in Défense Expert n°2 (Heimdal, 2020)
  • Youri OBRAZTSOV, Chars T-90M et T-14 Armata, nouvelles pièces maîtresses des régiments russes, in Défense Expert n°2 (Heimdal, 2020)
  • Jean-François AURAN, L’armée de terre indienne entre tradition et modernisation, in Défense Expert n°2 (Heimdal, 2020)
  • Bertrand DUFOUR, La motorisation des chasseurs de 4ème et 5ème génération, in Défense Expert n°2 (Heimdal, 2020)
  • Thomas THEISMAN, IAF, l’aviation de combat israélienne en plein renouvellement, in Défense Expert n°2 (Heimdal, 2020)
  • François BREVOT, Sukhoï SU-35 S, le nouveau best-seller de l’industrie aéronautique russe, in Défense Expert n°2 (Heimdal, 2020)
  • Yannick SMALDORE, Sous-marins Scorpène , les raisons d’un succès, in Défense Expert n°2 (Heimdal, 2020)
  • Philippe NÔTRE, L’artillerie navale dans les opérations littorales, in Défense Expert n°2 (Heimdal, 2020)
  • Librairie

Liens externes :

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.