Batailles & Blindés n°96 (Caraktère, 2020)

Un peu de fraîcheur hivernal pour un numéro printanier ? En tout cas, ce numéro de Batailles & Blindés offre deux beaux articles sur des batailles hivernales symboliques de la Seconde Guerre mondiale. Le premier concerne l’avance allemande sur Moscou dans les dernières semaines de l’année 1941. Barbarossa et Taïfun se meurent aux portes de la capitale soviétique. Assez près pour en voir les coupoles du Kremlin. Entre la légende et la réalité il y a un pas que Loïc BECKER parvient à démêler. Le deuxième est dans la très bonne lignée des Batailles & Blindés85 et 86 qui auscultent quelques combats clefs des Ardennes. Après avoir détaillé plus particulièrement le choc entre 116. Panzer-Division et la 84th US Infantry Division, Luc VANGANSBEKE s’attaque aux combats pour Hotton entre 116. Panzer-Division, 560. Volksgrenadier-Division et 3rd US Armored Division. Un régal.

Publicités

Le chef de la 3rd US Armored Division est également à l’honneur. Comme de nombreux chefs qui ne laissent pas de traces autobiographiques rédigées pendant ou avant le conflit, il reste en effet relativement dans l’ombre malgré ses qualités et ses résultats. L’historiographie préfère un George PATTON ou un Erwin ROMMEL pour lesquels la matière à écrire plus dense quitte à tourner quelque peu en boucle. Maurice ROSE, puisqu’il s’agit de lui, est malheureusement connu pour être tué à la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe près de Paderborn par des éléments de la schwere Panzer-Abteilung 507. L’article met en lumière ses combats en Italie, en Normandie (Carentan, Cobra) et à Mons.

Longtemps attendue, et pouvant entrer dans le champ des combats hivernaux, la suite de l’étude des combats pour Budapest commencée dans n°82 se termine avec l’encerclement et la chute de la capitale hongroise, malgré les tentatives de dégagement allemandes (Konrad I, Konrad II et Konrad III).

Enfin, ce numéro a un petit air de « Maître de guerre » avec Clint EASTWOOD puisqu’il est aussi question de l’intervention américaine sur l’île de Grenade en 1983 (opération Urgent Fury). Illustré avec les mêmes standards que les articles portant sur la Seconde Guerre mondiale (photos, cartes et profils couleurs), c’est un vrai plaisir.

A noter que la rubrique actualité des livres parle des mémoires de Hans BAUR, de celles de Heinz GUDERIAN et de la biographie sur von RUNDSTEDT.

Sommaire :

Liens externes :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.