Ardennes 1944/1945 – samedi 13 janvier 1945

Le 12 janvier 1945, alors que l’Armée Rouge déclenche la première salve de son offensive Vistule-Oder à partir de la tête de pont de Baranow-Sandomierz, la 5. Panzer-Armee poursuit son replie vers l’est des Ardennes. Un millier d’hommes sont néanmoins fait prisonniers à Harlange au sud-est de Bastogne. Le froid et la neige sont toujours très présents.

Le 13 janvier 1945, au nord du saillant, les rescapés de la 106th US Infantry Division utilisent le pont jeté sur l’Amblève dans la nuit près de Stavelot pour progresser vers Hinoûmont, mais est stoppé dans sa progression par la défense allemande.

Les 116. Panzer-Division, 2. Panzer-Division, 9. Panzer-Division et 130. Panzer-Lehr-Division poursuivent leur repli sans être tops perturbées par les Alliés. L’enjeu est d’arriver à rapatrier le maximum de matériel, ce qui n’est pas évident du fait du manque de carburant et de moyens de remorquage.

La défense allemande se raidit dans les environs de Bastogne, les Américains ne doivent en effet pas passer pour laisser le couloir libre aux unités qui se replient. Mageret est pris par la 6th US Armored Division. Mais à Oubourcy, les Allemandes contre-attaquent et reprennent le village.

Boutique :

      Heimdal 2017 TRANG Charles TIQUET Pierre Hohenstaufen 1943-1945 Heimdal 2002 FURBRINGER Herbert La Hohenstaufen Tarnopol Normandie Arnhem   Casemate 2018 BUFFETAUT Yves Ardennes 1944

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.