Ardennes 1944/1945 – jeudi 4 janvier 1945

Avec le passage à l’offensive de la 1st US Army dans les Ardennes le 3 janvier 1945, l’initiative a définitivement changé de camp. Pourtant, tout n’est pas facile pour les Alliés. La progression est difficile dans des conditions climatiques particulièrement éprouvantes. Rien de significatif n’a pu être obtenu dans les premières heures. A Bastogne, les Allemands continuent d’être menaçants grâce à des renforts qui ont finalement pu atteindre le secteur.

A la pointe du saillant allemand, la 6th Airborne Division tâte les défenses allemandes établies par les 130. Panzer-Lehr-Division et 2. Panzer-Division. Dans le secteur de Marche-en-Famenne, la 53rd (Welsh) Infantry Division se lance à l’attaque en direction de La Roche-en-Ardenne. La progression est difficile et les Allemands ne lâchent pas. Les pertes sont sensibles à l’image du commandant du 5th Welsh Regiment qui est blessé ou celui de la 158th Infantry Brigade qui se tue dans un accident de voiture.

Après de durs combats, la 84th US Infantry Division s’empare de Beffe en ruines au sud de Magoster conquis la veille. Mais il sera impossible de progresser au-delà du village pendant les quatre jours suivants…

La 2nd US Armored Division s’empare de Lamorménil et de Freyneux en direction de la Baraque de Fraiture. Cette avancée permet de déployer la 75th US Infantry Division.

Au sud du saillant, la situation est toujours confuse. La 130. Panzer-Lehr-Division empêche toujours la 87th US Infantry Division de s’emparer de Pironpré à l’est de Saint-Hubert. La 17th US Airborne Division avance également péniblement. A la sortie de Hubermont, Renuâmont est pris puis reperdu face à une contre-attaque allemande. Au-delà de Mande-Saint-Etienne, les parachutistes américains sont durement étrillés par les contre-attaques de la 3. Panzergrenadier-Division.

Sur la ceinture même de Bastogne, la 9. SS-Panzer-Division lance son assaut. Les Américains de la 101st US Airborne Division au courant des projets allemands déclenchent un barrage d’artillerie sur les positions de départ des Waffen-SS. Champs est repris par les Allemands après de durs combats, mais les Américains parviennent à les en chasser dans la nuit.

La 12. SS-Panzer-Division attaque également. La 6th US Armored Division est obligée de lâcher du terrain.

A l’est de Bastogne, les 35th US Infantry Division et 26th US Infantry Division ne parviennent pas à progresser.

A la fin de la journée, la situation autour de Bastogne est confuse. L’attaque allemande a sérieusement étrillée les lignes américaines. Mais le manque d’effectifs conduit la Heeresgruppe B à demander le retrait de la 9. SS-Panzer-Division pour la remettre à disposition de la 6. Panzer-Armee… Le plus dur semble être passé.

Boutique :

      Heimdal 2017 TRANG Charles TIQUET Pierre Hohenstaufen 1943-1945 Heimdal 2002 FURBRINGER Herbert La Hohenstaufen Tarnopol Normandie Arnhem  

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

1 réflexion sur « Ardennes 1944/1945 – jeudi 4 janvier 1945 »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.