Ardennes 1944/1945 – mardi 2 janvier 1945

Même si de nombreux avions alliés ont été détruits lors de l’opération Bodenplatte, les pertes ont été trop lourdes pour la Luftwaffe et l’aviation allié reste encore maître du ciel. En Alsace, l’opération Nordwind connaît déjà beaucoup de difficultés. Trop pour ébranler sérieusement les lignes de défense alliées, même si une certaine tension apparaît. Mais rien de quoi perturber les Alliés dans les Ardennes où les combats font rage autour de Bastogne.

De son côté, la 101st US Airborne Division voit certains de ses éléments participer aux attaques américaines destinées à desserrer l’étau allemand.

A l’ouest de Bastogne, la 130. Panzer-Lehr-Division empêche toute progression significative de la 87th US Infantry Division en direction de Saint-Hubert et lui occasionne des pertes significatives. La 17th US Airborne Division relève la 11th US Armored Division dont certains éléments restent en ligne pour parachever l’attaque sur Mande-Saint-Etienne qui est en partie investi dans la soirée.

La 9th US Armored Division avec des éléments de la 10th US Armored Division s’emparent de Senonchamps sécurisant un peu plus les faubourgs ouest de Bastogne.

Au sud de Bastogne, les Allemands ont toutes les peines du monde à faire monter en ligne les renforts destinés à soutenir les attaques de la 1. SS-Panzer-Division. La 12. SS-Panzer-Division et la 340. Volksgrenadier-Division ne peuvent intervenir qu’en fin d’après-midi et partiellement seulement. Avec la 167. Volksgrenadier-Division déjà présente, la pression est néanmoins forte sur la 6th US Armored Division qui doit relâcher Oubourcy, Michamps et Wardin. Mais la 1. SS-Panzer-Division ne progresse plus.

Les 35th US Infantry Division et 26th US Infantry Division sont également engagées dans d’âpres affrontements causant des pertes importantes.

Von MANTEUFFEL souhaite raccourcir ses lignes de front tandis que Walter MODEL échafaude une nouvelle attaque sur Bastogne. Les Allemands hésitent entre préserver les forces qui leur restent ou tenter de nouveau le tout pour le tout pour arracher une victoire symbolique. Mais les dés sont déjà jetés. L’aile nord alliée s’apprête à se mettre en marche elle aussi avec pour objectif de faire jonction avec la 3rd US Army à Houffalize pour enfermer toutes les unités allemandes qui se situent à l’ouest de cette ville…

Boutique :

     

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.