Ardennes 1944/1945 – mercredi 27 décembre 1944

La situation s’est aggravée pour les Allemands le 26 décembre 1944. La 2. SS-Panzer-Division a été repoussée de Manhay, la 2. Panzer-Division a dû replier ses avant-gardes en abandonnant leur matériel et la 4th US Armored Division a rétabli la liaison avec la garnison de Bastogne qui n’est donc plus encerclée totalement, même si elle forme un saillant avancé dans les flancs allemands.

Le II. SS-Panzer-Korps envisage néanmoins de repartir à l’attaque avec le soutien de la 12. SS-Panzer-Division. Un succès sur l’Ourthe pourrait permettre d’envisager non pas une poussée sur Anvers comme initialement prévu mais de menacer les unités américaines autour d’Aix-la-Chapelle (Aachen).

Les divisions de pointe de la 5. Panzer-Armee sont désormais incapables de prendre une quelconque initiative offensive.  La 7. Armee est sous pression. Il faut dire que la 3rd US Army pousse. Dwight D. EISENHOWER valide le principe d’une attaque en tenaille, les deux pinces devant se rejoindre à Houffalize. De leur côté, les Allemands portent leur attention sur Bastogne qui dans tous les cas doit tomber pour préserver les options futures.

Boutique :

       

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

2 réflexions sur « Ardennes 1944/1945 – mercredi 27 décembre 1944 »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.