39/45 Magazine hors-série Historica n°97 (Heimdal, 2019)

3945 Magazine HS Historica 097Second volet après le hors-série n°96 des mémoires traduites en Français de Richard von ROSEN avec un nouveau numéro de 39/45 Magazine hors-série Historica à la pagination renforcée avec cent soixante pages. L’auteur a fini sa conversion sur Panzer VI Ausf. E Tiger et son unité est envoyée manu militari en URSS fin décembre 1942 alors que la situation est plus que critique depuis la contre-attaque soviétique qui permet l’encerclement de la 6. Armee à Stalingrad et qui menace toutes les unités allemandes se situant au sud de Voronej jusqu’au Caucase. Le but n’est plus de rejoindre le reste de la schwere Panzer-Abteilung 502 dans la région de Leningrad mais de contrer le danger qui pèse sur tout le sud du front. L’unité bascule sur la schwere Panzer-Abteilung 503 (voir Batailles & Blindés hors-série n°14 pour l’historique de ces deux unités). C’est la contre-offensive autour de Kharkiv puis l’opération Zitadelle à Koursk où l’auteur est blessé (voir aussi le III. Panzer-Korps à Koursk pour davantage de détails sur le contexte de l’engagement de la schwere Panzer-Abteilung 503).

Place ensuite à la Normandie où la schwere Panzer-Abteilung 503 est engagée face aux Alliés qui viennent de débarquer avec en point d’orgue les combats contre les Britanniques qui lancent l’opération Goodwood. Vient la transformation sur Panzer VI Ausf. B Königstiger à Mailly-le-Camp. C’est à ce moment que Richard von ROSEN témoigne des effets de la puissance aérienne alliée qui attaque le convoi ferroviaire. Mais si les wagons de munitions explosent et les hommes sont vulnérables (en témoigne la blessure de l’auteur et les pertes en vies humaines), les chars restent eux relativement indemnes.

La troisième partie du numéro voit l’engagement de l’unité en Hongrie en commençant par la prise de contrôle de Budapest lors de l’opération Panzerfaust destinée à empêcher le pays de faire défection. Puis ce sont les combats face aux Soviétiques jusqu’à une nouvelle blessure en février 1945. Les pages qui concernent cette période sont les plus intéressantes car plus rarement évoquées. Les paragraphes concernant les dernières semaines de la guerre sont également passionnants car elles apportent un témoignage de ces derniers moments. Les derniers commentaires sur les Français à la fin du conflit et la référence faite à 1940 démontrent la forte perte de crédibilité du pays, malgré la victoire finale. Pour les Allemands, comme pour les Français, un monde s’est écroulé lors de la Seconde Guerre mondiale. Dominants, ces pays sont devenus dominés…

Le témoignage se termine sur les retrouvailles familiales. La boucle est bouclée.

Ce second volet des mémoires de Richard von ROSEN a les mêmes avantages et défauts que le premier. Son intérêt vaut surtout pour les épisodes qui ne concernent ni Koursk, ni la Normandie qui ont déjà été très largement exploité par l’historiographie habituelle concernant ces deux épisodes.

Sommaire :

  • Retour en Russie, la steppe des Kalmouks et le bassin du Donetz, janvier-mai 1943
  • Sur le front du débarquement en Normandie en 1944
  • L’effondrement 1944-1945, engagement en Hongrie (octobre 1944-février 1945), le putsch de Budapest

Boutique :

Heimdal logo A paraître ! 39/45 Magazine Hors Série Normandie 1944, les prochaines parutions 3945magazine

Heimdal 2014 von ROSEN Richard Tigerabteilung 503


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

1 réflexion sur « 39/45 Magazine hors-série Historica n°97 (Heimdal, 2019) »

  1. […] La (très belle) couverture annonce du classique de chez classique : Koursk et le Tiger. En effet, sept pages proposent une interview de Richard von ROSEN réalisée en 2003 par Robin SCHÄFER. Un résumé vivant de son parcours au sein de la schwere Panzer-Abteilung 503 à Koursk mais déjà largement évoqué dans ses mémoires (reprises début 2020 par Heimdal dans 39/45 Magazine hors-série Historica n°97). […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.