Batailles & Blindés n°94 (Caraktère, 2019)

Batailles et Blindes 094Plus de seize ans d’âge et un art consommé de se renouveler en restant fidèle à son ADN. C’est ainsi que ce numéro de Batailles & Blindés propose un sommaire varié capable de satisfaire les passionnés aux longues heures de lecture et ceux plus récents qui découvrent la richesse qui peut être celle des sujets sur la Seconde Guerre mondiale.

Egalement, nouvelle preuve que les conflits d’après-1945 ont toute leur place dans la littérature consacrée à l’Histoire militaire contemporaine, Michel GOYA revient sur l’intervention française au Tchad de 1969 à 1972. Cela donne clairement envie d’en avoir plus et de bénéficier d’un traitement approfondi en français des conflits en Afrique, en Amérique du Sud, au Moyen-Orient et en Asie à l’exemple de ce que propose très bien Helion en anglais avec ses séries Latin America@War, Asia@War, Africa@War, Europe@War, MiddleEast@War.

Les articles liés à la Seconde Guerre mondiale méritent également le détour. Deux témoignages tout d’abord. Le premier d’un combattant américain de la 2nd US Armored Division, recueilli longtemps après les faits, a le mérite de poser un « œil américain » sur les dernières opérations du conflit en Europe et la difficulté de retourner à la vie civile. Point de révélation sensationnelle, mais de quoi interroger. Le second embarque les lecteurs sur les routes belges et françaises dans un char de la 7. Panzer-Division. Ca chauffe et ça change des habituels récits consacrés au sujet.

Preuve aussi qu’il reste aussi beaucoup à découvrir sur la Seconde Guerre mondiale, l’excellent article sur l’affrontement en avril 1945 entre des éléments de la Panzer-Division Clausewitz et les Britanniques. Dans les dernières semaines du conflit, le danger guette toujours les unités alliées. A cette occasion, même si leur utilisation à cette occasion n’est pas particulièrement mise en évidence dans le récit, trois pages reviennent sur les équipements infrarouges développés par les Allemands – voir aussi le très bon Trucks & Tanks Magazine n°69 dont un article est consacré au Panther Sperber, la Panzerwaffe et ses dispositifs de combat nocturne.

Alors que les Editions Caraktère annoncent la parution en deux volumes d’une étude sur le char Tigre au combat, deux articles reviennent sur le Panzer VI Ausf. E Tiger. Le premier signé Stephan CAZENAVE détaille l’engagement des engins de la SS-Panzergrenadier-Division Das Reich à Koursk durant l’opération Zitadelle. Les lecteurs habitués à cet auteur retrouve avec plaisir son style caractéristique entrant dans le détail des noms, des engins et des combats. Le second brosse le portrait de l’as Alfredo CARPANETO (voir aussi Batailles & Blindés hors-série n°38 ) et n’oublie pas d’y ajouter le jugement émis par Otto CARIUS dans ses mémoires Des tigres dans la boue.

Sommaire :

Boutique :

Overlord 2019 CARIUS Otto Des tigres dans la boue Caraktere 2019 MAHE Yann Les commandos du Reich tome 1 Caraktere 2016 MAHE Yann TIRONE Laurent Wehrmacht 46 volume 1   Perrin 2019 GOYA Michel S adapter pour vaincre comment les armees evoluents Maranes 2017 CAZENAVE Stephan Panzers Normandie 44 SS-Panzer-Regiment LAH maranes-2016-cazenave-stephan-panzerregiment-2-dr-normandie-1944  Maranes 2019 CAZENAVE Stephan Panzerdivision Hitlerjugend volume 1-2 Maranes 2015 CAZENAVE Stephan Panzerdivision Hitlerjugend volume 2 


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

1 réflexion sur « Batailles & Blindés n°94 (Caraktère, 2019) »

  1. […] Alors que se profile le 80ème anniversaire de la défaite de 1940, soulignons tout d’abord l’extraordinaire travail entrepris par François VAUVILLIER avec quelques acolytes (dont les regrettés Jacques SICARD et Pascal DANJOU) et son équipe dans la connaissance de l’armée française de l’époque. Ce numéro de GBM en est un nouvel exemple. Il faut dire que l’historiographie de la Seconde Guerre mondiale a été longtemps malmenée, et l’est encore trop souvent. La défaite de la France et l’humiliation subie ont été un traumatisme qui a plombé très longtemps toute étude sur l’armée française. En fait, l’histoire de l’armée française est l’un des parents pauvres de la littérature consacré à l’histoire militaire du XXème siècle (au même titre que celle des autres nations autres que les blockbusters que sont l’Allemagne et dans une moindre mesure les Etats-Unis, l’URSS et la Grande-Bretagne). Si GBM et les Editions Histoire & Collections, ainsi que Jean-Yves MARY chez Heimdal, font revivre l’armée française du début de la Première Guerre mondiale, l’histoire de nos engagements après 1945 est toujours en jachère éditoriale où surnagent cependant quelques initiatives encore trop isolées (voir Batailles n°87 ou l’article de Michel GOYA dans Batailles & Blindés n°94). […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.