Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > GBM n°130 (Histoire & Collections, 2019)

GBM n°130 (Histoire & Collections, 2019)

GBM 130« Plus gros, plus long, plus lourd… mais plus dans le coup ! »

Ce cruel épitaphe à propos du FCM 2C illustre aussi en quelque sorte la situation de l’armée française durant l’Entre-Deux-Guerres et à la veille de 1940.

Au sortir de la Première Guerre mondiale, la France possède une force de frappe blindée et motorisée sans équivalent grâce à la qualité et au dynamisme de ses infrastructures industrielles. L’effort ne se coupe pas et perdure après l’Armistice.  Les projets de chars lourds puis de forteresse voient le jour et accouchent donc du FCM 2C. Avec un peu d’impertinence, nous pourrions observer que le III. Reich est capable sur le tard, malgré l’expérience acquise d’aussi belles bévues à la fin du conflit… GBM nous propose de découvrir un très intéressant document d’époque qui analyse la difficulté de mise en oeuvre de ces mastodontes. Décidément, comme le démontre GBM à longueur de numéro et le dévoile François de LANNOY dans sa biographie de Pierre HERING, l’armée française n’est pas restée statique. Ce ne sont pas les projets et les moyens qui aboutissent à la défaite de 1940, mais l’incapacité à coordonner, à s’adapter à l’évolution rapide des technologies et à faire des choix cohérents entre doctrine et matériels. Les investissements ne sont pas forcément les plus opportuns… En tout cas, l’armée française est bien loin de l’image complètement atone qui lui colle encore à la peau.

Très original est l’article sur les camions citernes des Compagnies de Combustibles Liquides pour ravitailler les avions de l’Armée de l’Air. Les matériels sont magnifiques et d’une remarquable modernité dans leurs lignes.

L’article historique sur les combats de 1940 concerne cette fois-ci le 12ème BCC et ses Renault R35 sur la Somme après avoir rappelé l’origine alpine de l’unité. Le texte se concentre sur les combats des 5 et 6 juin 1940 quand se déclenche l’opération Fall Rot. L’identification des chars et des hommes qui combattent, voire meurent, dedans est toujours pour beaucoup dans la profondeur de ces récits.

La partie du magazine consacré à l’armée française de la Première Guerre mondiale vaut tout autant le détour avec la suite de la passionnante étude de l’autocanon antiaérien de 75, concept d’une remarquable modernité pour l’époque, qui comprend une belle planches des munitions utilisées et la liste des différentes unités mises sur pied de 1914 à 1918. Autre concept balbutiant mais bien mis en oeuvre, celui de l’artillerie portée sur la base de 75. Un très bon exemple d’adaptation (voir S’adapter pour vaincre, comment les armées évoluent de Michel GOYA).

Enfin, Jean-Claude LATOUR poursuit son exploration des unités d’infanterie en s’attaquant cette fois au commandement et aux armes lourdes du régiment d’infanterie.

Un filon décidément inépuisable et toujours aussi riche de découvertes, encore bravo !

Sommaire :

Boutique :

 

 Histoire et Collections 2018 VAUVILLIER Francois Tous les Renault militaires tome 1 les camions  Histoire et Collections 2019 VAUVILLIER Francois Tous les Berliet militaires 1914-1940

Heimdal 2016 MARY Jean-Yves Memorial France 1940 tome 1 Heimdal 2017 MARY Jean-Yves Memorial Bataille de France volume 2  


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :