Publicités
Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > 2e Guerre Mondiale thématique n°45 (Mars & Clio, 2019)

2e Guerre Mondiale thématique n°45 (Mars & Clio, 2019)

2e Guerre Mondiale HS 045.jpgFidèle à ses habitudes, le magazine 2e Guerre Mondiale propose à l’occasion du 75ème anniversaire du Débarquement de prendre un peu de hauteur et d’analyser le Jour-J et la bataille de Normandie autour de six articles.

Il en ressort tout d’abord que le succès allié n’est pas inscrit dans le marbre malgré l’ampleur des moyens engagés et le détail de préparatifs. Les forces allemandes qui sont engagées sont loin d’être négligeables et se battent bien, y compris les divisions dites statiques. Si le niveau de motorisation des deux adversaires n’est pas comparable, la puissance de feu des unités élémentaires allemandes est supérieure à celle de leurs adversaires.

Très intéressante aussi l’analyse de la répartition des forces allemandes qui s’opposent aux Américains d’un côté et aux Anglo-Canadiens de l’autre. Contrairement à la légende, le déséquilibre n’est pas si flagrant que ça.

En fait, tout se joue sur des détails et la capacité de chaque camps à ne pas commettre d’erreur fatale et à saisir les bonnes opportunités. Les dix premiers jours sont les seuls où les Allemands peuvent espérer repousser les Alliés à la mer. Il y a cependant trop d’approximations et d’erreurs de jugement pour y parvenir alors que les Alliés ne commettent pas d’impair majeur. Si le Mur de l’Atlantique ne tient pas bien longtemps, il provoque quand même de fâcheux retards. Mais ils ne profitent pas pleinement aux Allemands qui n’arrivent pas à les exploiter. Faute de renseignement et de vision globale des opérations alliées, ils dispersent leurs forces, en ne les utilisant pas au bon endroit et surtout en étant beaucoup trop long à réagir. En 1944, l’armée du III. Reich souffre des mêmes maux que l’armée française de 1940 : chaînes de commandement sclérosées et bridées, dispersion des forces, incapacité à se créer une réserve rapidement disponible alors que les forces pour le faire existent à condition de faire des choix.

Côté allié, la victoire peut être plus décisive, mais l’adversaire est loin d’être un bleu malgré ses carences. Il ne lâche jamais, même dans la déroute des derniers jours d’août. Américains et Britanniques ont aussi leur propres insuffisances, mais apprennent vite et s’adaptent rapidement aux conditions de combat rencontrées. Leur véritable force est l’attention et le soin apportés aux questions logistiques. Dans ce domaine, leur approche est largement supérieure à celle des Allemands qui depuis l’invasion de l’URSS en 1941 n’arrivent pas à prendre correctement la mesure de cette dimension alors cruciale compte tenu de la dimension géographique du conflit et des contraintes des armées modernes.

Benoît RONDEAU ayant largement participé à la rédaction de ce numéro, les lecteurs retrouvent sa ligne de pensée et ses recherches décrites dans ses ouvrages (notamment Invasion !, Alarm ! ou encore le hors-série n°42).

La synthèse est donc bonne. Peut-être manque-t’il un éclairage sur l’impact de la bataille sur les populations locales qui en souffrent terriblement et une chronologie synthétique des combats. Un utile complément au thématique n°35 paru à l’occasion du 70ème anniversaire du Débarquement.

Sommaire :

Boutique :

   Ouest-France 2017 RONDEAU Benoit Armee de Hitler Ouest-France 2014 RONDEAU Benoit Les divisions du Debarquement tallandier_rondeau_benoit_afrikakorps livre_tallandier_rondeau_benoit_invasion  Tallandier 2016 RONDEAU Benoit Patton Perrin 2019 RONDEAU Benoit Etre soldat de Hitler        


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 18 mai 2019 à 6 h 44 min
  2. 5 juin 2019 à 20 h 25 min

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :