Accueil > Livres, Recension, Sommaire > Jour-J heure par heure (Orep, 2019)

Jour-J heure par heure (Orep, 2019)

Très bonne initiative que cet ouvrage qui décrit heure par heure le Débarquement allié en Normandie. Il transcrit bien le tempo de cette opération donné par les assaillants aux assaillis. Il est vrai que les ouvrages généraux retiennent plutôt une approche thématique ou géographique où le lecteur perd progressivement la vue d’ensemble et la chronologie simultanée des faits.

L’auteur choisit de retenir quelques dates dans le mois qui précède pour donner une impression du temps qui s’accélère.

Le chronomètre se met à réellement défiler à partir de l’entrée du 4 juin 1944.

Mais l’approche chronologique à la façon d’un techno-thriller n’est pas tout puisque les heures et minutes qui défilent sont entrecoupées de résumés thématiques avec de courtes synthèses qui vont à l’essentiel. Idéal pour des novices.

Pour les plus affûtés, il propose une façon rapide de s’y retrouver dans les moments essentiels sans être perturbé par les différences entre heure allemande et heure alliée.

C’est donc un ouvrage pour tous : des débutants aux passionnés, tous trouveront une raison d’apprécier ce livre même si c’est forcément un résumé qui va à l’essentiel : un complément idéal (et illustré) au Dictionnaire du Débarquement et de la bataille de Normandie

Sommaire :

  • Introduction
  • Les derniers préparatifs (3 mai 1944, 15 mai 1944, 17 mai 1944, 20 mai 1944, 26 mai 1944, 30 mai 1944, 31 mai 1944, 1er juin 1944, 2 juin 1944, 3 juin 1944, 4 juin 1944, 5 juin 1944, pourquoi l’opération Overlord ?, la Grande-Bretagne devient une gigantesque base militaire, définition de Jour-J, conditions météo nécessaires à une opération amphibie, forces alliées déployées)
  • La nuit la plus longue (5 juin 1944 10h30 au 6 juin 1944 5h07, message d’Eisenhower pour l’opération Overlord, armada alliée, Pathfinders, unités allemandes en Normandie, Mur de l’Atlantique en Normandie, Pegasus Bridge – Euston I, plan des opérations Euston I et Euston II, bombardements aériens, opération Euston II, radars allemands, opérations Dingson et Samwest, installations allemandes du Mur de l’Atlantique, Mur de l’Atlantique à Omaha Beach, parachutages américains dans le Cotentin, messages codés pour la Résistance française, opération Fortitude, plan du débarquement à Utah, plan du débarquement à Omaha, dispersion des parachutistes alliés, batterie de Merville, récapitulatif des opérations aéroportées et aérotransportées en Normandie, libération de Sainte-Mère-Eglise, libération des îles Saint-Marcouf, opération Titanic, la Kriegsmarine en Normandie)
  • Le débarquement (6 juin 1944 de 5h10 à 14h00, batterie de Longues-sur-Mer, carte des bombardements de l’armada allié, plan de débarquement de Sword Beach, pertes navales majeures de l’armada alliée le Jour-J, plan de débarquement de Juno Beach, chars spéciaux « Funnies », destruction des ponts à l’Est de l’Orne, point météo du Jour-J, typologie des bâtiments de guerre alliés, plan de débarquement Pointe du Hoc, débarquement à Utah Beach, débarquement à Omaha Beach, message prévisionnel annonçant une éventuelle défaite par Eisenhower, Forces Aériennes Françaises Libres, batterie de Maisy, débarquement sur la Pointe du Hoc, débarquement sur Sword Beach, débarquement sur Gold Beach, débarquement sur Juno Beach, batterie de Crisbecq, le drame des chars amphibies à Omaha, Commando Kieffer, situation intermédiaire à Omaha, la Luftwaffe en Normandie, Wn 62, situation intermédiaire à la Pointe du Hoc, casino d’Ouistreham, situation intermédiaire à Juno Beach, contre-attaque de la 21. Panzerdivision à l’Est de l’Orne, situation intermédiaire à Utah Beach, combats de parachutistes américains dans le Cotentin, les bombardements en Normandie)
  • La consolidation (6 juin 1944 de 14h13 à 23h30, libération de Périers-sur-le-Dan, actions de la résistance française le Jour-J, MG 42, combats de la Fière, les troupes étrangères servant sous uniforme allemand en Normandie, discours du général De Gaulle du Jour-J, combats de la 6th Airborne Division le Jour-J, bilan de la contre-attaque de la 21. Panzerdivision, opération Mallard, opérations Keokuk et Elmira, victimes civiles en Normandie, Arromanches et les préparations du port artificiel, rapport des objectifs et des réalisations des Alliés le Jour-J)
  • Les grandes étapes de la bataille de Normandie (7-18 juin 1944 – élargissement de la tête de pont, 18 juin-8 juillet 1944 – consolidation de la tête de pont, 8-31 juillet 1944 – percée du front, 31 juillet-21 août 1944 – percée du front, 21-29 août 1944 – course à la Seine)
  • Remerciements
  • Bibliographie

Boutique :

     Ouest-France 2014 RONDEAU Benoit Les divisions du Debarquement livre_tallandier_rondeau_benoit_invasion


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :