Publicités
Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > 2e Guerre Mondiale n°82 (Mars & Clio, 2019)

2e Guerre Mondiale n°82 (Mars & Clio, 2019)

Fidèle à son concept éditorial, ce numéro de 2e Guerre Mondiale continue de revisiter et de mettre en perspective les grands moments du conflit. Le choix des angles décalés par rapport au habituelles études historiques permet de révéler des aspects peu connus ou oubliés.

Ainsi, ce numéro revient sur l’importance de l’infanterie dans l’armée allemande et notamment durant les victoires à l’Ouest en 1940. En effet, la majorité de la ligne de front est tenue par des fantassins, même si la percée est obtenue par les troupes blindées et motorisées. L’auteur, Benoît RONDEAU, précise ainsi que le front en Hollande et au Nord de la Belgique est poussé par les divisions d’infanterie. Les soldats parcourent des dizaines de kilomètres par jour à pied. Ils franchissent de force nombre de coupures humides (Meuse, Somme, Aisne, Seine, Loire). La liste des exemples peut s’allonger de bien d’autres encore. Sans la marche en avant avec succès de l’infanterie en Hollande et en Belgique, Dunkerque n’est pas possible. Sans l’infanterie, la Somme et l’Aisne ne peuvent être franchies lors du démarrage de Fall Rot. Sans infanterie, l’armée allemande ne peut poursuivre la retraite et empêcher le rétablissement des unités françaises.

Vision décalée également de l’offensive allemande sur Koursk en juillet 1943 avec un focus sur les combats défensifs soviétiques à Ponyri. Et une conclusion judicieuse sur l’interprétation de Clausewitz : la défense permet ensuite l’offensive. A méditer pour prendre de la hauteur quant aux options prises par les belligérants notamment entre 1942 et 1944.

Plus classique, le dossier sur Panzer VI Ausf. Tiger revient sur la genèse de son développement, ses caractéristiques et ses premiers engagements, face aux Soviétique avec la schwere Panzer-Abteilung 502, face aux Anglo-Américains avec la schwere Panzer-Abteilung 501. Dans l’imaginaire d’un grand nombre, le Tiger est la première réplique au T-34 découvert lors de la l’opération Barbarossa. Or il n’en est rien. Les premières ébauches remontent aux années immédiatement avant-guerre. Il est également faux de dire que les programmes de char lourds sont abandonnés en 1940. Il s’agit plutôt d’une remise à zéro après des orientations qui ne débouchent pas sur du concret. Cela explique aussi la rapidité à laquelle le char est finalisé en comparaison avec le Panzer V Panther qui est lui bien lancé après la découverte du T-34 et destiné à lui reprendre l’avantage au sein des divisions blindées.

Deux sujets originaux complètent le contenu du numéro. Le premier est un historique de la cavalerie polonaise à travers la Seconde Guerre mondiale. Tout comme son homologue française, elle a entamée sa mue et fournit le creuset de l’arme blindée polonaise que les Alliés équiperont comme la 1st Polish Armoured Division. Le second, bref de deux pages, évoque l’opération Sesame menée par les Américains sur la Ligne Gothique en Italie.

Sommaire :

Profils couleurs :

Boutique :

2guerremondiale

   


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

 

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :