Publicités
Accueil > Livres, Recension, Sommaire > Death Ride of the Panzers (Skyhorse Publishing, 2018)

Death Ride of the Panzers (Skyhorse Publishing, 2018)

Dennis OLIVIER, connu notamment par la très intéressante série Tank Craft chez Pen & Sword, monographies consacrées aux chars et blindés de la Seconde Guerre mondiale, réalise ici un très bon et bel ouvrage sur la situation de l’arme blindée allemande sur le Front de l’Ouest dans les derniers mois du conflit en Europe en 1944 et 1945.

Le cadre de l’étude débute à l’issue de l’opération Cobra qui permet aux Américains de percer le front allemand en Normandie et l’échec de la contre-offensive germanique sur Mortain, éphémère tentative de rétablir la situation avec une offensive blindée de grand style. A cette occasion, l’auteur rappelle les principaux principes d’organisation des unités blindées allemandes de l’époque (régiments blindés des Panzer-Divisionen et bataillons autonomes de chars lourds) . La carte du positionnement des grandes unités allemandes au Nord-Ouest de la France à la veille du Débarquement n’est pas particulièrement originale, mais elle est très bien faite. Idem pour les organigrammes théoriques avec les silhouettes d’engins.

Les combats menés lors de la retraite vers la frontière du Reich sont passionnants à étudier. Le Front de l’Ouest prend des similitudes avec ce qui se passe à l’Est. Sur de grandes étendues, les lignes allemandes sont enfoncées, les pertes sont abyssales, les renforts insignifiants par rapport aux besoins, et pourtant la situation est presque miraculeusement rétablie. Certes, il n’y a aucune chance de renverser la vapeur, la défaite devient inéluctable. Mais la résilience est là. En Lorraine ou en Hollande, l’arme blindée allemande est l’âme de la défense et du rétablissement. La création des Panzer-Brigaden destinées à remplacer les divisions blindées dans le rôle de pompiers est un expédient séduisant, mais la rapidité avec laquelle ces unités sont mises sur pied et envoyée au front ne leur donne pas le temps suffisant pour acquérir de la cohésion et de l’expérience.

Le livre fournit par bimestre la situation des dotations en blindés de chaque unité engagée à l’Ouest. Mis bout-à-bout, ces données montrent la transformation de l’arme blindée allemande à la fin du conflit. D’un point de vue matériels, les chars à tourelle laissent une place de plus en plus importante aux canons d’assaut. D’un point de vue organisationnel, les blindés sont ventilés dans une multitude d’unités et non plus uniquement dans les divisions blindées comme c’est la règle au début du conflit. Ces dernières ont même tendance à voir leur dotation s’émousser très sérieusement, même si les matériels ont de bien meilleures performances. La bataille des Ardennes apparaît clairement comme un ultime sursaut qui crame en vain les dernières ressources disponibles. Les dotations et la répartitions des unités début 1945 montrent la criticité de la situation de l’armée allemande. Les divisions historiques disparaissent progressivement, celles qui restent ont des dotations ridicules. Les confettis de nouvelles unités ne sont qu’un assemblage de matériels et d’hommes réunis pour la circonstance. Cela témoigne d’une maîtrise jusqu’au bout de l’organisation et d’une bonne réactivité malgré la situation. Mais cela ne sert à rien si ce n’est de prolonger de quelques semaines encore le drame d’un conflit meurtrier et lourd de conséquence pour l’Europe.

Comme dans la série Tank Craft, les profils couleurs sont magnifiques. Les photos qui illustrent aussi abondamment le livre sont légendées dans le détail.

Bien vu le glossaire des principaux termes allemands en fin d’ouvrage. Quelques cartes auraient été utiles, notamment sur les combats en Lorraine, Hollande et en Allemagne afin de visualiser géographiquement la répartition des unités.

Livre disponible en Anglais seulement. Mais les schémas, les données et les profils couleurs sont tout à fait accessibles aux non anglophones.

Sommaire :

  • Introduction
  • The Breakout
  • The Retreat
  • To the Borders of the Reich
  • Winter
  • The End
  • Appendix

Boutique :


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :