Publicités
Accueil > Livres, Recension, Sommaire > Pegasus Bridge & Batterie de Merville, deux opérations commando du Jour J (Heimdal, 2018)

Pegasus Bridge & Batterie de Merville, deux opérations commando du Jour J (Heimdal, 2018)

Ce cinquième opus de l’auteur allemand Helmuth Konrad von KEUSGEN traduit aux Editions Heimdal (cf. Saint Marcouf, Pointe du Hoc, Wn 62, Omaha Beach) apporte un éclairage particulier à deux opérations britanniques particulièrement connues du 6 juin 1944. En effet, l’auteur bénéficie de nombreux témoignages allemands qui permettent de mieux comprendre la vie sur la côte normande avant le Débarquement, les préparatifs et la vie quotidienne des hommes qui arment le Mur de l’Atlantique, les combats proprement dits.

Un autre aspect particulièrement intéressant qui est décrit sont les liens antre occupants allemands et la population française. Ce qui marque également, c’est le relâchement de la discipline militaire de certains soldats allemands et de leurs officiers. A la fois les épreuves passées de la guerre (surtout pour ceux passés par le Front de l’Est), la durée loin de son foyer et un certain manque de pression lié au manque d’opérations militaires proprement dites en sont la cause.

Le déroulement des combats vu des deux camps montrent que les Allemands ne sont jamais en capacité de renverser réellement la situation d’un point de vue opérationnelle malgré les déboires britanniques. Le tempo est trop lent et les décisions essentielles ne sont pas prises à temps. En fait, les défenseurs du Mur de l’Atlantique sont face à une multitudes d’événements, d’informations avec une chaîne de commandement non seulement bancale du fait de HITLER et des rivalités de personnes, mais aussi en partie désorganisée localement du fait des absents. Le 6 juin 1944 passe à subir et non pas à réagir de façon coordonnée pour les Allemands. En tout cas, le succès du Débarquement n’était pas assuré.

Bref, un livre passionnant qui procure une très bonne synthèse des combats menés sur l’Orne à Pegasus Bridge et sur la batterie de Merville. Les notes du traducteur éclairent avec pertinence les points litigieux de la version allemande du Débarquement dans cette zone. Encore une fois, ce livre montre qu’il faut en Histoire chercher à comprendre et entendre les différents camps. La version du vainqueur n’est pas toujours limpide de vérité… Même si elle est édulcorée, l’exploit n’en est ici pas moins fameux… Un sacré coup de main ! Qui sécurise le flan de l’invasion alors même que Caen n’est pas tombée

Sommaire :

  • Notes du traducteur
  • Avant-propos
  • Les origines d’un port bas-normand jusqu’en 1944
  • La batterie de Merville
  • La vie de soldat
  • L’aménagement du Widerstandsnest 01
  • De l’espionnage
  • Un Leuntant nommé Steiner
  • Rommel relance la cadence
  • Remaniements de personnels et bombardement continuels
  • Préparation britannique du Jour-J
  • Planification de l’attaque contre la Merville Battery
  • Plan pour la prise des ponts du canal et de l’Orne
  • Les Glider Pilots de John Howard
  • Evénements étranges à l’approche du D-Day
  • Objectif : l’Orne et le canal de Caen à la mer
  • Tout à coup, des bruits curieux…
  • La fougueuse capture d’un pont inoccupé
  • Ham and Jam
  • Le premier général allié débarque en Normandie
  • Des pathfinders au mauvais endroit
  • Capturer la batterie de Merville, une mission suicide
  • Un crescendo de difficultés pour Otway
  • Une attaque étrange
  • Parachutages dans le chaos
  • Die Invasion ist da !
  • Le calvaire de Steiner vers sa position de tir de Merville
  • La course contre la montre d’Otway
  • Les premiers renforts arrivent aux ponts
  • Sur Merville, la situation s’aggrave
  • Otway donne l’assaut
  • La retraite
  • Toujours plus d’assaillants et de confusion dans les deux camps
  • Là, un véritable déluge s’abatit !
  • Débarquement au son de la cornemuse
  • Des affrontements croissants
  • D-Day+, le deuxième jour de la bataille de Normandie
  • Von Luck ne progresse pas
  • Le Wn.01 continue d’être bombardé
  • La tête de pont de Ranville reste imprenable
  • Le batterie de Merville reste entre les mains des artilleurs
  • Démolir les ponts !
  • L’épopée de la Kolonne Steiner
  • La Seine, et au-delà
  • Les derniers soldats de la batterie de Merville
  • Que sont-ils devenus ?
  • Controverse sur Pegasus Bridge
  • Vérités et légende(s) sur Pegasus Bridge
  • Vérités et légendes de la batterie de Merville
  • 1985, le retour de Steiner
  • Epilogue
  • Index des sources

Boutique :

Heimdal logo     


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :